Revenir en haut
Aller en bas


 

- (bits and pieces) - gianluca. -

CIAO VECCHIO :: Partie Hors Jeu :: Archives :: Fiches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
InvitéInvité
avatar
Sujet: (bits and pieces) - gianluca. ( le Mar 1 Aoû - 16:57 )
Your soul has fallen to bits and pieces. Good. Rearrange them to suit yourself.
GIANLUCA GETZLER
rôle inventé
identité :(nom, prénom, surnom) Getzler , Gianluca Santos Frantz - des lettres qui portent les reliquats du temps, distillent dans le sang le caractère de ce qui est irréfragable:  les fardeaux, la famille;  ces liens qui se tissent à travers la terre pour y retourner le moment venu. Un ramassis de conneries. Pour faire court, certains se contentent de lancer des il signore, une moue railleuse sur le visage. Un surnom puant le talc et la naphtaline offert par une escouade d'éphèbes particulièrement irrespectueuse, inspiré par un accident ayant impliqué un costume trois pièces taillé sur mesure, une ragazza molto bella et un râteau sévère essuyé avec le minimum syndical de dignité. Les surnoms ça colle, ça imprègne les cervelles en profondeur, ça ne part pas au lavage et encore moins au nombre de beignes balancées. Gianluca est le fils du svizzero comme aime à le rappeler son Don de grand père,  chef de clan, membre  de la fameuse pieuvre napolitaine.

naissance :(âge, lieu et date de naissance) napoletano nell'anima, il a vu le jour à Zurich un sept juillet pour qu'un concours de circonstances finisse par le jeter à Naples. C'est sous son cagnard et dans ses ruelles pavées qu'il a formulé ses premiers mots italiens, couru ses premiers mètres, dragué sa première  meuf. Trente trois ballets au compteur et l'intention franche de dévorer la vie à coup de crocs jusqu'à l'os.

origines :(origines, voire la nationalité) sa mère l'appelait trésor et souriait, elle avait les dents qui partaient de traviole mais à ses yeux de gosse complètement conquis, il n'y avait pas plus beau sourire, pas plus belle sensation que celle d'être choyé. Zurich, puis Naples. Naples sans sa mère. Il est évident qu'en ce qui le concerne, Getzler n'est qu'une formalité administrative. Son père est resté skier dans ses montagnes tandis que Gianluca expatrié se voyait grandir sans mère. Une démarche nébuleuse dont il n'a jusqu'à présent pas réussi à comprendre le fin mot. Il n'est pas plus svizzero que le fils de pute qui lui a donné son nom, Getzler, d'ailleurs, il le garde comme piqure de rappel, celle qui cultive la haine. Gianluca est italien, fielleux et machiste, implacable et empathique, juste et pondéré.

statut :(célibataire, en couple, marié, orientation sexuelle) loin d'être le queutard séducteur invétéré qu'on le pense être, à tort, de toute évidence. Il comptabilise quatre longues relations à son actif, des démarches sincères ayant fini dans des mares de larmes, des pluies d'insultes salées, des berges de plaies cicatrisées à grande peine. Lorsqu'il est en couple, il est sérieux, possessif dans toute sa splendeur et très peu "impliqué" d'après ses conquêtes. Un reproche qui rejoint l'idée générale qui le caractérise : pas un bon investissement. Il signore est célibataire et hétérosexuel, croyez-le ou non, niquer à tous les coins de rue n'est plus ce qui le motive à se lever tous les matins. Maturité s'est installée confortablement dans son quotidien, aujourd'hui il recherche l’obsession et nourrit peut-être des envies romantiques d'installation sur le long terme, contrat matrimonial et marmaille en supplément. Un tableau  d'idylle gravé dans un mouvement néo impressionniste. L'idée séduisante le révulse par moments.

métier :(emploi occupé) heureux propriétaire d'une centaine d'hectares de vignobles situés dans la Campanie, il y produit plusieurs milliers de litres de cépage chaque année. Les langues acérées diront qu'il ne s'agit là que d'une couverture, un moyen trivial de blanchir l'argent du commerce sale réalisé par les membres de sa famiglia, un écran de fumée censé duper l'individu lambda - sur lequel, bien sûr, l'antimafia garde un œil. Enjôleur, il affirmera que son business est clean. Le fond est nettement moins clair que la forme. La frontière entre les deux mondes se révèle ténue les trois quarts du temps.

argent :(situation financière) millionnaire, il convoite tout de même l'une des places du classement Forbes. En toute franchise, il se donne trois ans pour y figurer quelque part entre "monsieur Nutella" et le grand fabricant de lunettes italiennes, ce qui implique qu'il devra brasser un maximum de blé et devenir milliardaire. En attendant, il se la joue carriériste désabusé prêt à tous les sacrifices pour se faire une place au sommet, le bandit ne lésine jamais sur les moyens et escompte clairement transformer la boue raclée en billets violets.

à Naples depuis le : l'été de ses trois ans, d'avant Naples, plus rien ne subsiste.

on lui prêterait des traits lupins, carnassier et rusé, il n'est pas impulsif, non, Gianluca possède la patience des hommes de Dieu et leur ferveur. Il se dit ambitieux et ne cache pas ses désirs expansionnistes; fier et obligé, il se voit parfaitement inscrire son nom au panthéon des magnats du pays. Il sait se montrer froid, distant et calculateur envers ses détracteurs et tout son contraire, avec ses proches qu'il couve toujours avec tendresse. Figurer dans ses petits papiers vaut mieux qu'arborer l'adjectif "con" à ses yeux, les uns bénéficient de sa bienveillance, les autres de tout son mépris. Gianluca est un hédoniste qui s'assume et un philanthrope à ses heures perdues. Il est humble, simple, monsieur tout le monde coincé dans de la fringue d'excellente fabrique, siglée italienne, de préférence. Prince et roturier, l'ambivalence est telle que la plèbe éprouve bien du mal à le cerner. En vérité, l'homme est irrévocablement fou et foutu, imprévisible par définition.

poids :
78 kg
alcool :
2 verres
cigarettes :
6 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
Scars My Brothers and I


conclusion de votre vie. Va bene. Ebbene, cominciamo dall'inizio. Letizia, brune aux longues guibolles, d'une beauté dangereuse héritée de sa mère ukrainienne, fougueuse et indomptable, la préférée de son père. Son goût pour l'aventure et les choses luxueuses l'ont mené sur la route de Philibert Getzler, le début d'une fin misérable. De ces derniers, Gianluca ne retient que la volatilité de leur union et la douleur marquée au fer rouge sur les centimètres de cellules myocardiques. Névrosé, le bambino, il a grandi dans le manque, celui qui s'étend gracieusement et ne connait aucun remède. Celui s'exprime par le perfectionnisme et l'envie qui accapare les meilleurs pans pour s'offrir une place privilégiée dans le fil de l'existence. Vouloir tout, à tout prix et se saigner les veines, pour atteindre les cibles, plurielles. Gianluca il mord à pleine dent, il arrache, ne lâche rien, il veut plus, toujours plus. Il le balancerait avec feinte indolence, "ce n'est que le commencement". Il serait bien le dernier à savoir ce qu'il cherche à prouver.

(un) Derrière tout sourire engageant de squale, se cachent des blessures secrètes qui fendent la cosse sur des longueurs d'épidermes. Des renflements contrastant à travers la carnation , qui racontent dans des tons dégradés les histoires innommables de cris qui percent l'air, de perles d'eau salée qui tracent des sillons sur les pommettes enfantines pour finir leur course effrénée au creux du cou, séchées d'un revers de manche maladroit. Des au revoir à la sapidité d'adieu. Gianluca appartient au cliché originel, l'oliver twist svizzero-italien, arraché aux bras maternels et abandonné au sein d'un nid à vipères. Là où il a appris à mordre et à distiller son venin. (deux) L'idéaliste en lui a très tôt été tué dans l’œuf, le monde a depuis bien trop longtemps cessé d'être un grand terrain de jeu sur lequel il ne portait , autrefois, qu'un regard gorgé d'espoir. Fils de canaille, il accepte les travers et les brimades, les accueille avec indolence, sa peau plus dure qu'une écorce, le cœur tapit au fond d'sa cage thoracique, brandissant glaive et lance; il signore est un guerrier, un survivant, un enragé. Il connait toutes les règles et les déclame avec fluidité mais, pisse dessus allégrement lorsque le devoir l'apostrophe. Plus qu'un obligé, Gianluca est piégé par les liens du sang, par le sentimentalisme surfait et toute cette merde qui le destine à l'asservissement. Per sempre. (trois) Il n'est pas devenu artiste, astronaute, grand savant. Pendant longtemps il s'est cru au dessus des attentes patriarcales , inatteignable , astre diurne hors de portée. Il se pensait gravitant sur une orbite modelée de ses propres mains. Avant, bien évidemment, que lesdites mains se retrouvent maculées d'hémoglobine, avant que sa mémoire ne subisse les assauts intempestifs des limites transgressées, avec insolence et insouciance, souffrance et regret. Surtout regret. Désormais, il dit qu'il s'en fout.(quatre)Omerta. Ce silence exigé dont le poids repose sur ses épaules, il n'évoque pas ce qui est dit, ce qui est fait, passé , présent ou même futur. Parfois, il se plait à penser que les directives peuvent être conditionnelles. Pas avec le Don. Pas quand les valeurs auxquelles il répond sont si désuètes. Pas avec la loyauté qui le compose et la ténacité à partir de laquelle il a été forgé. (cinq) Un trou de balle à l'allure d'intello qui écoute ses pseudos états d'âme à raison de deux séances par semaine et ce, depuis sa dernière bévue en date (une bagarre publique de rien du tout ayant finie en plan cellule de dégrisement). Un diagnostic peu folichon de soucis cyclothymique, parait qu'existe un gros problème de gestion de la colère et un complexe œdipien caché en dessous. Comme avec son business , il ne peut franchement pas se permettre de devenir alcoolo, il a finalement opté pour le psychothérapeute. Même s'il reste persuadé qu'un bon verre de Chianti se révèle plus efficace et plus cheap qu'un connard ayant passé cinq ans sur les bancs d'université(six) Après une crise d'asthme nocturne ayant finie dans un box aux urgences, monsieur Getzler a décidé de baisser drastiquement sa consommation en longilignes. Son sevrage est biaisé et particulièrement difficile ( vu l'incommensurable amour que la bestiole porte à toutes les cochonneries cancérigènes qui composent ses clopes fétiches). Chewing-gum, patch et séances de relaxation , toutes et tous y sont passés, et que dire ? Des échecs cuisants, du maraboutage commercial complètement inutile, de son avis.  (sept) Lorsqu'il avait seize ans, il a mis sa petite-amie en cloque. Il n'est pas fier de la réaction qu'il a eu à l'époque, de l'argent qu'il a refilé, des gueulantes qu'il a poussé, de l'humiliation qu'il a fait subir à sa copine - qui l'a quitté, bien sûr. Alors que tout était de sa faute, c'est lui qui ne voulait pas porter de capote. Ça a été la débâcle et un véritable éveil, désormais, il fait don à des associations et espère que le seigneur lui pardonnera d'avoir été si égoïste. (huit)Gianluca est un mafieux croyant, un mécréant qui pense au repentir, qui pense que Dieu est amour et pardon alors qu'il désobéit éhontément aux dix commandements. Il porte toujours une croix autour du cou.(neuf)  Au volant, Gianluca est prudent. Mais, il refuse de ne pas caresser la pédale d'accélérateur. Il conduit une Ferrari, d'abord parce que la rutilante est comme il les aime : féline, aguichante et manipulable; ensuite parce qu'il est grand ami avec le président de la marque ( qui la lui a offert). (dix) Pour lui, Barbara, sa grand-mère est un être pur, naïf, bien trop beau et bon pour ce monde de brutes. Il ne sait pas comment elle a pu finir enchainée à un homme tel que son grand-père et pourquoi elle l'adule encore tellement. Il refuse de croire que c'est de l'amour, bien plus qu'une habitude.
ton groupe :BARBARESCO ton avatar :peter gadiot


pseudo, prénom :canvas, nl.combien de bougies ?trop   .d'où viens-tu ?pariscomment t'as atterri ici ?un grand bazar.




Dernière édition par Gianluca Getzler le Mer 2 Aoû - 16:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: (bits and pieces) - gianluca. ( le Mar 1 Aoû - 16:59 )
Malia Profaci If it’s both terrifying and amazing then you should definitely pursue it - l'oiseau de mauvais augure s'inscrit dans un mentorat corrompu par leurs ascendances respectives. La proximité pernicieuse rappelle les maximes et les morales, les règles à ne pas transgresser. Gianluca a accueilli celle qui pourtant avait fait l'objet d'un boycottage supposé être suivi par toutes les familles du clan. Malia travaille pour lui désormais. Et , pour sa part, lui travaille à redorer l'image de la jeune femme auprès de ceux qui l'ont banni.

Thea Peterson i'm preying on you tonight la danseuse naïve qui se retrouve pantin pantelant dans sa poigne. Accusée de taper dans les caisses du bar à strip tease situé dans le territoire de la famille Bossa,le consigliore qu'il est se doit de nettoyer le coins  et dresser le petit personnel. Il le fera par tous les moyens, menace, passage à l'acte, elle risque de se perdre entre ses doigts.

Valeria Spinelli The way we were - la ragazza gorgée du charme juvénile pour laquelle il faillit perdre sa liberté. S'il fut éperdument épris, il ne lui en fit jamais part, n'éveilla pas même l'ombre d'un soupçon. Demeurent entre eux les mots inutiles, ceux qui n'ont jamais été prononcés de vive voix. La rupture fut rapide et efficace. Il lui dédia quelques pensées et nomma un cépage Valeria, pour honorer ce qui fut jadis réel et qui aujourd'hui , cinq années plus tard, n'est plus qu'une flopée de souvenirs flous.


Recherchesles petits scénarios à prendre
Listing des liens recherchés.


Dernière édition par Gianluca Getzler le Dim 6 Aoû - 16:28, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: (bits and pieces) - gianluca. ( le Mar 1 Aoû - 17:38 )
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: (bits and pieces) - gianluca. ( le Mer 2 Aoû - 13:35 )
ajoutée , bella.
Revenir en haut Aller en bas
Monica BarianiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1581-monica-bariani-cette-nu http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1597-monica-bariani-les-etoiles-eclairent-nos-nuits
ID : cooky, playground.
Faceclaim : cara delevingne (cooky).
Messages : 978 - Points : 615

Âge : 29 years old.
Métier : actrice voyageant entre Naples & LA, comédienne au Teatro San Carlo & mannequin.
Sujet: Re: (bits and pieces) - gianluca. ( le Dim 6 Aoû - 9:20 )



you make me a believer
can we go back ? this is the moment. tonight is the night, we'll fight 'til it's over. so we put our hands up like the ceiling can't hold us. like the ceiling can't hold us

(c) blue walrus.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: (bits and pieces) - gianluca. ( le Dim 6 Aoû - 16:22 )
la più bella.

je ne compte pas t'oublier.
Revenir en haut Aller en bas
Monica BarianiLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1581-monica-bariani-cette-nu http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1597-monica-bariani-les-etoiles-eclairent-nos-nuits
ID : cooky, playground.
Faceclaim : cara delevingne (cooky).
Messages : 978 - Points : 615

Âge : 29 years old.
Métier : actrice voyageant entre Naples & LA, comédienne au Teatro San Carlo & mannequin.
Sujet: Re: (bits and pieces) - gianluca. ( le Dim 6 Aoû - 17:08 )
j'espère bien
j'adore ce que tu as écris (tu as une très jolie plume) ! je vais inscrire ton lien de mon côté aussi & nous partons sur un rp ?



you make me a believer
can we go back ? this is the moment. tonight is the night, we'll fight 'til it's over. so we put our hands up like the ceiling can't hold us. like the ceiling can't hold us

(c) blue walrus.


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: (bits and pieces) - gianluca. ( le Dim 6 Aoû - 17:35 )
quelle assurance

n'est-ce pas ça me va, je te mpotte.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: (bits and pieces) - gianluca. ( le Mar 8 Aoû - 13:02 )
@Gianluca Getzler coucou toi bon avec @Ezio Rossino on avait monté une bande de meilleurs potes bg, avec tous à peu près le même âge, ça te tenterait d'en faire parti, on recrute
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: (bits and pieces) - gianluca. ( le Mer 9 Aoû - 12:44 )
c'est bien parce que tu es beau je plaisante on serait ravi de t'accueillir
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: (bits and pieces) - gianluca. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (bits and pieces) - gianluca. -
CIAO VECCHIO :: Partie Hors Jeu :: Archives :: Fiches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

CIAO VECCHIO :: Partie Hors Jeu :: Archives :: Fiches