Revenir en haut
Aller en bas


 

- breathe. (gaspar) -

CIAO VECCHIO :: Partie Hors Jeu :: Archives :: Fiches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
InvitéInvité
avatar
Sujet: breathe. (gaspar) ( le Lun 3 Juil - 10:52 )
laisse moi te guider, mon petit, je te mettrai sur la bonne voie pour escalader la vie, qui est dure comme la montagne, mais qui te remplit le cœur quand tu es au sommet
GASPAR CASANUAVA
personnage inventé
identité : Casanuava, Gaspar Eliseo, sans surnom, à vous de trouver.

naissance : 33 ans, né 13 Juin 1984 à Naples en Italie.

origines :italiennes et anglaises, mais il se sent comme un enfant du monde.

statut :actuellement célibataire, il savoure les courbes des femmes élégantes, et parfois même, des silhouettes plus robustes, qui entrouvrent leurs cuisses pour recevoir ses coups de reins francs et intenses. Mais il change généralement de nana comme il l'entend, les rejetant lorsqu'il se lasse de leurs compagnies. Alors il brise leurs cœurs, car naïves et charmées, elles sont souvent amoureuses de ses yeux bruns et de tout ce qui fait son unicité. Y'en a une qui pourtant, l'hypnotise. Elle se prénomme Hope.

métier :bro-father de 3 gamines de 12, 18 et 24 ans, escaladeur de roches et monuments, mais surtout caissier dans un cinéma pour les fins de mois. Il est aussi un artiste aérien avec sa jumelle, pour préparer un spectacle de tissu, corde lisse et sangles et monter sur scène. Il avait intégré le cirque du soleil autrefois.

argent :assez pauvre, mais il s'en sort.

à Naples depuis le :Il a vécu là-bas toute son enfance, avant de partir pour de nouveaux horizons en 2002 jusqu'en 2013.
Il habite de nouveau ici depuis 4 ans.


petit con, manipulateur, briseur de cœur et de couple, séducteur, indépendant même individualiste, procrastinateur, égoïste, égocentrique, très orgueilleux, très rancunier (il vous en fera baver), obstiné, plutôt fermé d'esprit, perfectionniste (surtout dans son métier), imprudent, introverti, faux gentleman, charismatique, provocateur, mais audacieux, confiant, courtois de premier abord seulement peut vite devenir désinvolte, direct, franc, doué, créatif, ambitieux, sociable, taquin, un brin rêveur.

poids :
73 kg
alcool :
1 verre
cigarettes :
0 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
Yellow Submarine The Beatles


conclusion de votre vie. Il ne regrette rien. C'est son credo. Sa vie est telle qu'elle est et il en est fier. Il veut seulement concrétiser le spectacle perçu avec sa jumelle, et qu'il fasse succès, mais il n'a pas de doute sur la question.

Il ne fume pratiquement jamais, sauf quand l'envie impulsive lui prend.
Il adore par contre le bon vin, ou les alcools pleins de saveurs. Il ne pousse pas trop loin la consommation, et mène sa vie sainement.

(un) Sa passion s'attache à l'art du cirque aérien, donc tissu, corde lisse, sangles, trapèze et même un cerceau. C'est une passion qui le prend aux tripes, qui le fait vivre au quotidien, et qui attise quelque peu sa sensibilité et créativité - qui lui permet aussi d'attirer beaucoup de demoiselles. Il apprécie lire quelques pages d'un bon bouquin le soir dans son lit, ou regarder des séries à la mode telles que Game of Thrones ou Walking Dead. (deux) Il a 4 sœurs, dont une jumelle. Avec elle, c'est passionnel, fusionnel, parfois un peu trop. Même s'ils se poussent vers le haut, ils peuvent aussi s'écrouler ensemble. Il ne pourrait jamais se détacher d'elle. (trois) Ses parents sont décédés lorsqu'ils ont tenté de gravir l'Everest. Il a dû élever ses trois sœurs avec l'aide de sa jumelle. Il a fait de son mieux, sans mettre sa vie en parenthèse. (quatre) Bien qu'il ait parfois des aventures avec des hommes, il n'est pas partisan de l'adoption pour les couples homosexuels. Il n'est pas très ouvert d'esprit sur la question, et croit qu'une famille ne devrait pas se composer de deux parents du même sexe. Mais s'il ne comprend pas, il n'en dit rien. Les gens foutent bien ce qu'ils veulent. Ce n'est pas comme si les mômes étaient sa principale préoccupation. (cinq) Il est actuellement célibataire, il erre entre les cuisses de demoiselles ou dames. Il est heureux et ne recherche pas l'amour, par contre il apprécie mêler sa vie à celle d'une autre pour quelques mois. Se procurer du bonheur, vivre des instants agréables, partager des découvertes, et surtout, avoir une partenaire régulière. Mais il change de nanas comme de chemises, vite lassé de leurs courbes ou de leurs caractères. Gaspar est plutôt en quête de la perfection, et il lui faudra beaucoup pour atteindre ces étincelles de l'amour. (six) On peut souvent le voir grimper les gratte-ciels dans le Centro direzionale ou toute sorte d'architecture où les plus courageux pourraient avoir le vertige. Il est fasciné par le vide et s'exécute chaque fois sans attache. C'est sa passion, l'adrénaline, le danger, les sentiments fortes ; et il apprécie plus que de raison. Ça se ressent surtout dans son métier.(sept) L'amour et lui, ça fait deux. Il n'y pense pas à cet amour que tout le monde évoque ou recherche désespérément. Il ne lui est pas indispensable pour vivre, il n'en fait pas une obsession. Alors il y croit sans y croire, car ce sentiment lui semble dérisoire. Il n'est pas dans son concept de la vie désormais, et si cette sensation lui échappe, ça lui convient. D'ailleurs, il ne croit pas à la seconde chance. Très rancunier, il est de ceux qui pensent que la trahison ne peut être pardonnée. Si une personne a décidé de vous blesser, car cela relève du choix, c'est qu'il s'agit d'une salope qui ne mérite pas votre amour. Si elle ne le désirait vraiment pas, elle n'aurait pas commis cette erreur. Gaspar serait plutôt du genre à leur cracher dessus et à s'obstiner à les détruire en retour. Car selon lui, deux êtres sont connectés et faits l'un pour l'autre seulement si les concessions n'existent pas. Il ne comprend pas pourquoi les gens doivent se changer, ou faire des efforts pour devenir des personnes qu'ils ne sont pas, juste pour le bon plaisir du partenaire. C'est injuste de se perdre soi-même par amour, ce n'est même pas honorable à ses yeux. L'union et la perfection d'une relation ne s'établit que par l'acceptation de l'autre tel qu'il est. (huit) C'est un dragueur, un volage. Il n'arrête pas de chercher des partenaires qui comblent son besoin de luxure. Il se lasse toutefois de leurs corps, ils sont peu réguliers ; ça ne tient qu'à quelques semaines. A part Hope, sa belle et mystérieuse blonde. Pourquoi ? Il ne sait pas. Il ne veut pas savoir. Il savoure, c'est tout. (neuf) Il adore la musique, notamment le vieux rock.
Il en écoute tout le temps dans la voiture, dès qu'une occasion se présente. Elle rythme d'ailleurs les chorégraphies avec sa jumelle, et elle est au cœur de leur univers. Il prend beaucoup de temps à choisir celle qui concorde le mieux à leurs danses. (dix) C'est un amateur de sport, il s'entretient grâce au karaté, l'escalade, la musculation et le footing (le physique est très important pour lui). Par contre, il déteste suivre des matchs à la télé, de n'importe quel sport.
ton groupe :TIRAMISU ton avatar :michiel huisman


pseudo, prénom :demon dance, emeline.combien de bougies ?21 ans.d'où viens-tu ?france, dans le ch'nord.comment t'as atterri ici ?grâce à bazzart. On a défini avec mes deux amies que ce serait notre nouvelle terre d'accueil.    




Dernière édition par Gaspar Casanuava le Lun 3 Juil - 23:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: breathe. (gaspar) ( le Lun 3 Juil - 10:52 )
breathejust breathe don't drown your heart.
13 Juin 1984 (naissance)
Les faux jumeaux apparaissent pour éblouir l'existence des jeunes parents, peu préparés à affronter l'éducation de ces deux gamins. Pourtant, leurs sourires ne s'effacent pas face aux contraintes qui vont bousculer leurs vies. Ils se contentent de rayonner de bonheur, blottis dans les bras de l'autre avec leurs deux bambins accrochés aux bras. Ils se perdent dans cette joie infinie, abandonnant cette quête de liberté à laquelle ils se livraient depuis des années. Il faut croire que cet esprit de famille fut plus imposant que cette recherche de sens, puisque trois autres demoiselles pointèrent le bout de leurs nez en 1993, 1999 et 2005.

Gaspar a eu une enfance et adolescence des plus ordinaires. Il parvenait à une réussite scolaire plutôt satisfaisante, toutefois mêlée à des retenues et convocations des parents assez fréquentes. Il était un enfant perturbateur, qui cherchait le trouble de manière permanente, mais son quotidien n'a pas eu de conséquences fâcheuses à cette époque. Il vivait merveilleusement dans leur Italie natale avant que le Cirque du Soleil ne le recrute et lui permette de voyager à travers le monde.


2002 (18 ans)
Gaspar n'a jamais vraiment apprécié l'apprentissage inculqué par les établissements scolaires, sans doute trop étriqué et stérile pour lui. Les domaines étudiés pouvaient être intéressants, mais le ton monocorde et la monotonie des discours des enseignants s'avéraient peu en adéquation avec son envie d'apprendre. Alors il s'est tourné vers le cirque du soleil une fois son baccalauréat en poche ; un cirque prestigieux dont la renommée mondiale l'attirait. Les recruteurs ont perçu un potentiel dans le duo formé avec sa jumelle depuis qu'il a 10 ans. Et durant des années, il s'est exercé des heures entières pour parvenir au paroxysme de l'excellence. Durant des années, il a vécu sa passion à s'en éreinter, mais sans perdre son objectif : la réussite dans sa carrière. Alors ils ont erré dans de nombreux pays aux côtés d'artistes aussi doués qu'eux, pour éblouir un public déjà convaincu. Le cirque du soleil est tout un monde, et il a été empli de fierté à l'idée d'y appartenir.


2004 (20 ans)
Ses courbes étaient sveltes, même sculptées par la maigreur, mais pourtant divines pour les yeux gourmands de Gaspar. Elles l'étaient davantage lorsqu'elles se balançaient devant son regard captivé, hypnotisé, qui suivait docilement le rythme de son bassin. Il ne cessait de parcourir son corps de ses yeux, de la contempler tous les mardis soirs avec sa bande de potes. C'est le seul instant où il s'éloignait de sa jumelle Imelda pour gagner ce monde de superficialité. Il admirait sa danse lascive contre la barre de pole dance, sa poitrine bien formée qui dépassait largement de son haut rouge. Assis sur son siège, il ne rêvait que d'une chose : frôler sa peau du bout de ses doigts, la posséder avec ferveur.
Et c'est ce qu'il fit durant des mois, avec une passion qui lui dévorait les reins et l'âme. Il était amoureux de cette déesse, et un instant, il a cru qu'elle était à lui. Et ses "toi et moi, pour toujours" l'avaient convaincu, surtout avec son accent polonais à en charmer plus d'un. Sa naïveté l'a perdu dans le champ de l'inconscient. Mais un beau jour, alors qu'il attendait un gars de sa bande, il a réalisé l'entourloupe à laquelle il était confronté. Il est revenu vers lui, un sourire comblé jusqu'aux oreilles. « Qu'est-ce que tu foutais bordel ? » Il demanda avant de remarquer un signe représentatif : une main enroulée et posée sur sa joue, tandis que sa langue se coince dans sa joue creusée ; son ami imite clairement l'action de fellation. « Tu vois ce que je veux dire. » Il rit bêtement lorsque Gaspar prit enfin conscience d'une réalité destructrice. Jadwega se trouvait dans la pièce d'où il venait de sortir, c'est ici qu'elle enfilait ses vêtements de scène, et qu'elle se dénudait pour son bon plaisir. Jadwega, cette pute sortie tout droit de Pologne, cette salope qui a joué avec son cœur, se tapait toute la bande. Par partage, par respect pour les bons copains de Gaspar, allez savoir. Elle fut rayée de son existence, mais avant cela, Imelda et lui avaient concocté un plan sordide pour saccager cette fille fabulatrice. Ils avaient incité une connaissance à eux, qu'ils exécraient pour son égocentrisme, à se rendre dans une boîte où il trouverait du réconfort. Ils lui avaient indiqué le chemin jusqu'à cette fameuse loge où se trouvait Jadwega, et cette dernière n'a pas manqué à se mettre à ses genoux pour lui offrir une gâterie au prix de 30 euros. Mais l'intervention des policiers, amplement organisée par les jumeaux, aura chamboulé leur rendez-vous cupide. Ils avaient tout prévu et ont assisté à leurs arrestations avec un sourire fier sur les lèvres. L'un pour savourer les services d'une prostituée ; l'autre pour être sans papiers et même le propriétaire du bar, pour instituer des pratiques illégales dans son établissement. Et les gains des jumeaux ont été au-dessus de leurs espérances : renvoi de la polonaise dans son pays, fermeture de la discothèque. Rien de mieux pour les satisfaire et les faire glousser à un point où la douleur de Gaspar ne se faisait plus sentir.
C'est la première fois qu'ils commettaient des actions malsaines, et cette expérience les a encouragés à les accomplir sur chaque individu qui se mettrait en travers de leurs chemins ou de leurs bonheurs. A chaque parasite sera réservé une sentence particulière et vicieuse.

04 Avril 2006 (22 ans)
Leurs parents s'envolent pour un périple peu commun, dont ils nourrissent le rêve depuis qu'ils excellent dans l'art de l'alpinisme. Ils ont l'intention de gravir une montagne qui est souvent qualifiée par le mot dangerosité. Désireux d'entreprendre l'ascension de l'Everest, ils se munissent d'un sac de voyage minimaliste, avant d'embrasser leur fils et 4 filles et de s'échapper.

Leur quête de liberté et la concrétisation de leur rêve et des espoirs qu'ils ont tissé au creux de leurs têtes, ne s'est toutefois pas déroulé comme ils l'escomptaient. La tempête qui a fait rage au sein des montagnes a fragilisé leurs souffles, leurs énergies, et la lutte incessante que leurs corps affrontaient prit fin par le manque considérable d'oxygène. La mère s'est étalée contre le sol enneigé, éreintée et à bout de souffle. Parvenus à une hauteur imprenable, l'époux n'avait pas la force nécessaire pour lui apporter une aide, pourtant essentielle, malgré tout l'amour qu'il pouvait lui porter. La tragédie se repose sur la surestimation des capacités de l'une et sur l'esprit rêveur plein d'espoirs de l'autre. Tel que Green Boot, le cadavre coincé dans cette montagne depuis des années, ou comme de nombreux hommes après lui, étant donné qu'à leurs niveaux, aucun homme ne peut les secourir ou les transporter, les parents de Gaspar demeurent encore sur la neige et ne servent plus qu'à baliser le périmètre pour les autres fous, qui comme eux, tenteront l'ascension de l'Everest. Ce terrain d'alpinistes regroupe seulement l'obsession et détermination de gravir cette montagne, et souvent, rien ni personne ne peut les freiner dans leurs ascensions. Ces deux amants en ont fait les frais, au détriment d'une famille unie. Et ayant claqué leurs économies pour ce but absolu et aventureux, les finances reçues ne permettaient pas une compensation aux jumeaux. Ils ont seulement soutiré la garde d'un enfant de 1 an, 7 ans et 13 ans, dont il fallait, d'une manière ou d'une autre, subvenir à leurs besoins. Gaspar et Imelda, au lieu d'être de simples frères et soeurs, qui les recadrent de temps à autre, ont dû apprendre à tenir le rôle de parents. Pas facile tous les jours...

2013 (29 ans)
Gaspar et Imelda ne tenaient pas à abandonner leur carrière parmi le cirque pour s'attarder sur l'éducation de ces 3 mômes, en dépit de l'affection qu'ils leur portaient à chacun. Ils ne leur ont pas donné le choix de les suivre à travers le monde, à changer d'école et d'habitation de manière régulière. Les démarches administratives pour leurs transferts étaient devenues une habitude ; ne pas s'attacher à ses camarades l'était aussi. Ils n'avaient pas le choix de créer de la distance, sachant pertinemment que quelques semaines plus tard, ils finiraient par disparaître des horizons. Les adieux étaient devenus ordinaires, et on ne pouvait plus guetter de larmes aux coins de leurs yeux au fil du temps. L'habitude apparente les humains à des pantins. Et les sœurs de Gaspar commençaient à être épuisées d'accorder une douce étreinte à leurs amies récentes pour s'intégrer à nouveau à un groupe d'amis. Elles étouffaient dans ce quotidien où elles ne pouvaient vraisemblablement pas trouver un équilibre. Il était nécessaire pour elles de se poser dans un univers apaisant, où la solidité ne se fracasse pas en l'espace de quelques jours. Elles ont eu besoin d'un entourage sur qui se fier, à qui se confier, et avec qui se divertir et exploser leurs joies. La détresse dans leurs yeux était insoutenable.
Alors en 2013, ils ont décidé de prendre leurs retraites, commençant de toute façon à être en quête d'une certaine indépendance. Les jumeaux veulent créer un spectacle ensemble, établi par leurs imaginations. Ainsi ils se sont installés à Naples de nouveau, prêts à conquérir le monde et à le mettre sens dessus dessous.


Dernière édition par Gaspar Casanuava le Mar 4 Juil - 12:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: breathe. (gaspar) ( le Lun 3 Juil - 10:53 )
Bienvenue :). Un voisin ça fait plaisir :3.
Revenir en haut Aller en bas
Bren Gianelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t2051-bren-o-learning-to-brea http://ciao-vecchio.forumactif.com/t100-bren-o-i-don-t-know-where-i-m-going
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Jamie Dornan ©Lempika
Multi-comptes : Demetrio, Erio, Terenzio
Messages : 3914 - Points : 3663

Âge : trente-cinq ans
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia
Sujet: Re: breathe. (gaspar) ( le Lun 3 Juil - 11:11 )
Michiel ! I love you Bienvenue sur le forum, nous te le réservons pour sept jours. :) N'oublie pas les majuscules sur les noms, prénoms, etc. I love you


Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call. It's just a cruel existence like there's no point hoping at all. Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing. What is happening to me ?
Revenir en haut Aller en bas
Bianca GallucciToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : crack in time, sev
Faceclaim : Keira Knightley (avatar: Belispeak)
Messages : 644 - Points : 1132
Âge : Trente deux ans. Elle guette les rides et appréhende les années. Elle dit souvent qu'elle n'en a que 29.
Métier : Danseuse au Teatro. Elle voyait grand, si grand qu'elle s'est perdue, et qu'elle est heureuse aujourd'hui de retrouver la chaleur d'une scène sans prétentions.
Sujet: Re: breathe. (gaspar) ( le Lun 3 Juil - 11:31 )
Huisman Épouse moi
Le début de ta fiche donne envie d'en lire plus bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: breathe. (gaspar) ( le Lun 3 Juil - 11:35 )
MICHIEEEEL
je suis absolument fan de ce gars
j'espère qu'on aura le droit à un lien !
BIENVENUE PARMI NOUS EN TOUT CAS !
et bon courage pour ta fiche
si tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite surtout pas à nous contacter !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: breathe. (gaspar) ( le Lun 3 Juil - 11:37 )
Bienvenue !!! Tellement crédible en italien ténébreux ce vava !
Et j'adore les métiers/passions, super original !

Bref, welcome here avec ce perso qui promet !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: breathe. (gaspar) ( le Lun 3 Juil - 11:48 )
Bienvenuuuuue super choix d'avatar et le perso a l'air très cool. I love you
Casanuava ça fait presque Casanova
Revenir en haut Aller en bas
Dafne Schiavone10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t497-dafne-chi-non-risica-non http://ciao-vecchio.forumactif.com/t512-dafne-strange-identity
ID : Salem
Faceclaim : Shelley Hennig + ©Witchling| Gif ©Ealitya & ©tumblr
Je suis absent-e : De retour....
Multi-comptes : Pas encore
Messages : 1084 - Points : 1722

Âge : 30 ans
Métier : Escort girl - Bénévole à la bibliothèque.
Sujet: Re: breathe. (gaspar) ( le Lun 3 Juil - 11:52 )
Michiel ! Je suis en train de fondre.

Courage pour ta fiche


Ça n'est pas du rimmel sur mes yeux ni du rouge à mes lèvres, c'est pas ce que tu crois : juste que c'est beau. Ça n'est pas ma robe qui vole un peu, pas pour que tu vois mes jambes, c'est pas ce que tu crois : juste que j'ai chaud.

   
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Augusto Rinaldi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1700-comment-vivre-quand-une http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1709-tous-ces-moments-se-perdront-dans-loubli-comme-des-larmes-dans-la-pluie-gus
ID : sweety / nath
Faceclaim : Jon Kortajarena + © Electric Soul (vava) © frimelda (sign)
Je suis absent-e : présente
Multi-comptes : Safiya Rahotep
Messages : 1659 - Points : 3097

Âge : 30 ans depuis le 17/09
Métier : Restaurateur. Il a repris l'affaire familliale.
Sujet: Re: breathe. (gaspar) ( le Lun 3 Juil - 12:08 )
Je viens laisser ma petite trace.                

Bienvenue et bon courage pour la suite. Hâte de jouer ce lien de fou avec toi. Même si mon fils risque de perturber tout ça.


Augusto Rinaldi

La vie se passe en absence, on est toujours entre le souvenir, le regret et l'espérance.


Dernière édition par Hope Holloway le Lun 3 Juil - 19:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: breathe. (gaspar) ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- breathe. (gaspar) -
CIAO VECCHIO :: Partie Hors Jeu :: Archives :: Fiches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

CIAO VECCHIO :: Partie Hors Jeu :: Archives :: Fiches