Revenir en haut
Aller en bas


 

- (flashback) ciao mamma ft. Ada Leonelli -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Voyager dans le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nato Leonelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1327-rather-a-dangerous-free http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1330-walk-the-line-nato
ID : camille, tennessee
Faceclaim : chris evans + vinyle idylles
Messages : 120 - Points : 367
Âge : 31 ans et le 2 janvier tu auras un an de plus
Métier : cuistot dans un vieux resto cherchant désespéremment quelque chose d'autre, n'importe quoi d'autre
Sujet: (flashback) ciao mamma ft. Ada Leonelli ( le Jeu 14 Déc - 21:25 )
Nato Leonelli n'était plus. Il n'était plus humain, il n'était plus un homme, il n'était plus qu'un numéro. Une enveloppe de chair qui ne vivait plus vraiment. Un an en isolement pour sa propre protection. Un an à n'avoir que ses souvenirs, la culpabilité, le corps froid de son fils entre ses bras juste avant qu'on ne lui passe les menottes. Un an à ressasser tout ça encore et encore jusqu'à ce que finalement le système ait réussi à lui prendre tout ce qu'il avait. On l'avait finalement sorti pour le mettre dans une cellule. Nato était brisé, et si ce n'était pour le Père Teobaldo, son compagnon de cellule, Nato n'aurait jamais pu redevenir humain, peu à peu. Il se remettait à parler, il s'interrogeait sur la religion, il se réfugiait dedans. Et ça l'aidait, même s'il était encore brisé. Au fond il savait qu'il ne guérirait jamais vraiment. Comment guérir de la mort d'un enfant ? Nato priait. C'est à ce moment là qu'un gardien vint le chercher, lui annonçant qu'il avait de la visite. Un an et demi qu'il était enfermé, et ça y est on lui accordait enfin le droit de recevoir des visites ! Il n'y croyait pas. Il craignait que ce ne soit qu'une blague cruelle pour le punir d'avoir trahi son serment, ses collègues, le métier. Pourtant ce n'était pas le cas. On le conduisit aux parloirs. Visiblement il n'aurait pas encore droit aux contacts. C'est alors qu'il la vit, sa mère, Ada. Il aurait tellement voulu l'enlacer, se réfugier dans les bras de sa mère et n'être qu'un petit garçon pour une fois. Mais c'était impossible. Une vitre les séparait. Il s'assit face à sa mère, les yeux brillants d'enfin voir quelqu'un de sa vie passée, quelqu'un d'extérieur à cet endroit qui le retenait en otage. Il décrocha le téléphone. "Ciao Mamma..." dit-il d'une voix un peu hébétée.

@Ada Leonelli
Revenir en haut Aller en bas
 
- (flashback) ciao mamma ft. Ada Leonelli -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Voyager dans le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Voyager dans le passé