Revenir en haut
Aller en bas


 

- Lana | Rince toi l’œil -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Voyager dans le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Roberto Khalil10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Djoan ; Yohan
Faceclaim : © Ilyria87 ; tumblr & Gif sign : mrs. chaplin
Multi-comptes : Floriana Mennini & Valente Paludi
Messages : 2000 - Points : 717

Âge : 34 ans
Métier : Agent d'entretien au théâtre.
Sujet: Lana | Rince toi l’œil ( le Jeu 7 Déc - 22:19 )
Il est onze heure du matin. Je pose mon bol de céréale sur la table, en prend une cuillère que je me fourre dans la bouche. La musique s’élève lorsque j’appuie frénétiquement sur le volume de la télécommande et commence à me trémousser, sans aucune pudeur. Pourquoi en aurai-je ? Je suis seul. Je parcours le salon, avec une certaine technique dans mes pas. C’est un son plutôt R&B que je connais par cœur puisque des jeunes du théâtre s’entraînent à créer une chorégraphie dessus, en ce moment. Je m’approche d’une bibliothèque et fait face à une photo de celui qui loge actuellement ici. Je ne sais pas s’il est locataire ou propriétaire, mais il me parait jeune pour avoir acquérir un tel appartement. C’est un bel homme au début de sa trentaine. Il fait peut-être un peu plus jeune, mais j’ai vu son dossier au théâtre. C’est ainsi que j’ai su qu’il était en tournée et donc absent de sa demeure. Je squatte donc chez cet inconnu et sentir son regard se poser sur moi n’est pas pour me déplaire. Bien sûr, il ne s’agit que d’une simple photographie et peut-être que s’il était en face de moi, je serai un peu plus confus de me retrouver à me dandiner en boxer devant lui. Mais il n’est pas là, alors je m’en fous pas mal. Il ne faut pas croire que je passe mon temps dans cet appartement dans le plus simple appareil à longueur de journée. Je viens juste de prendre ma douche et j’ai eu la flemme de m’habiller en sachant que je ne sortirai que dans l’après-midi. Et puis il fait assez bon dans cet appartement pour le parcourir à moitié à poil.

Le refrain arrive et je quitte l’image de cet homme pour me placer au milieu de la pièce. Lorsqu’il débute, je m’applique à reproduire la chorégraphie que j’ai vu plus d’une fois au théâtre. Je compte dans ma tête. Je repense aux leçons de ma mère. J’y ajoute un peu de passion et m’exécute dans les figures que comportent les danses Hip-Hop et que certains danseurs du théâtre ont encore du mal à maitriser. Je suis à l’aise avec tout ça. J’aime danser et je retiens vite les pas. Je n’ai besoin de les voir que deux ou trois fois pour les enchaîner à mon tour. Le refrain se termine et fait place à un couplet. Ils n’ont pas bossé sur ces passages alors j’en profite pour retourner à mon bol, toujours en me dandinant. J’observe l’endroit et me dis qu’il me manquera certainement lorsque je devrais le quitter. Parce qu’à un moment, ce gars, qui habite là, il va forcément revenir. Je reprends une cuillère de mes céréales avant de la laisser dans le bol et de m’enfuir au milieu du salon avant le début du second refrain. J’aime bien la chorégraphie qu’il ont commencé à construire. Elle est fluide, sans être trop simple. Je pense que ma mère approuverait. Je suis dos à la porte d’entrée et le son de la musique couvre les bruits extérieurs. Je suis dans mon monde, profitant de ma solitude pour me donner cœur et âme à cet enchainement. Je ne soupçonne à aucun moment que l’on puisse me surprendre. Très honnêtement, à part si c’est la police, je n’en ai pas grand-chose à faire. Je ne me soucie pas vraiment de ce genre de détail.



I like to make-believe with you
That we always speak the truth (ish)
I like how we pretend the same
Play this silly little game
Revenir en haut Aller en bas
Lana Giaccomo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1604-lana-be-my-friend-hold- http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1630-lana-broken-inside#33911
ID : Mary
Faceclaim : Rachel Bilson ©outlines (avatar) .soulmates (code signature) , tumblr (gif)
Multi-comptes : Tamara Andrei, la comédienne volage
Messages : 1460 - Points : 1524

Âge : 32 ans
Métier : Organisatrice de mariage. Est une passionnée de la danse mais n'a jamais eu le courage d'en faire son métier
Sujet: Re: Lana | Rince toi l’œil ( le Ven 8 Déc - 23:23 )
« Bon écoute, Maman, je dois te laisser, il faut que je passe à l’appartement de Vincenzo aujourd’hui, pour relever son courrier. » Encore une journée supplémentaire sans son meilleur ami. Ca va faire plusieurs années maintenant, qu’ils ne se voient plus régulièrement. Pourtant, l’attachement reste toujours là et comme toutes les deux semaines, Lana s’apprête à aller récupérer tout son courrier, lui dire ce qui est arrivé et lui scanner ses papiers importants au besoin. C’est le moins qu’elle puisse faire pour celui qui est un de ses plus fidèles soutient depuis l’enfance. « Très bien mais tu te couvres bien ma chérie ! Je sais qu’à Naples, il ne fait pas très beau en ce moment » Lana lève les yeux au ciel. Même à plusieurs centaines de kilomètres, sa mère arrive toujours à se montrer protectrice. « Oui Maman. » Dit-elle d’une voix volontairement appuyée, avant de raccrocher. Ceci dit, quand Lana jette un coup d’œil par la fenêtre de son appartement, elle se rend compte qu’elle n’a pas forcément tort. Il fait un temps de chien et il pleut des cordes dehors. Qu’à cela ne tienne : Lana enfile un manteau, prends son parapluie et sort de l’appartement, prête à affronter l’extérieur. Il lui faut quinze bonnes minutes pour rejoindre l’immeuble de Vincenzo. Lana prend son double de clé et entre dans le hall d’immeuble avant de se diriger vers la boîte aux lettres pour y récupérer le contenu. Seulement, un détail l’arrête en chemin : une chanson de hip hop résonne dans les couloirs de l’immeuble et semble venir du 1er étage. 1er étage où habite normalement… son meilleur ami. Un doute s’installe en elle, mélange d’espoir et de colère : il ne pourrait pas être revenu en ville sans le lui dire, si ? Le saligaud. En même temps, Vince sait très bien que Lana est censé passer à l’appartement aujourd’hui. Ca pourrait être un moyen de lui faire la surprise parce que la danse hip hop, ils l’ont appris ensemble. Ou plutôt, c’est Vince qui le lui a appris, car Lana doit bien avouer qu’il est bien meilleur qu’elle dans ce domaine.

N’y tenant plus, Lana délaisse la boîte aux lettres pour monter à l’étage, son cœur s’accélérant un peu plus quand ses doutes se confirment : le son vient bien de son appartement ! « Vince, t’es revenu ! » Hurle-t-elle, à la seconde même où elle entre en trombe, la porte étant ouverte. Mais la personne qu’elle aperçoit, dansant sur la musique, n’a rien en commun avec son colocataire. « AHHHH ! » Dans la panique, Lana enclenche le bouton provoquant l’ouverture de son parapluie, qui l’éclabousse au passage ! « MAIS VOUS ETES A MOITIE NU ! » C’est la première chose qui la frappe alors que son parapluie se trouve ouvert en cachant juste l’endroit stratégique du jeune homme. Il lui semble qu’elle a aperçu fugacement un caleçon en entrant, mais il pourrait tout aussi bien être totalement nu qu’elle ne le verrait pas d’où elle se trouve. « Vous êtes qui ? Et qu’est-ce que vous faites dans l’appartement de mon ami, d’abord ? » Dit-elle, reprenant enfin ses esprits pour poser la question primordiale. Elle s’avance un peu, brandissant son parapluie ouvert devant elle telle une arme et comme un bouclier par-dessus le marché. Bon sang, si Erio était là, il lui dirait de se barrer, que ce mec peut être dangereux. Mais hors de question qu’elle parte sans savoir de quoi il en retourne.




Eriana
« Passion and tenderness. »
Je sens tes mains sur mon corps qui brûle, je brûle. Et je rêve d'un courant d'air, d'un espace clos avec vue sur la mer, d'un silence radio, d'un océan solaire qui nous porte ensemble et qui nous enferme.
Revenir en haut Aller en bas
Roberto Khalil10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Djoan ; Yohan
Faceclaim : © Ilyria87 ; tumblr & Gif sign : mrs. chaplin
Multi-comptes : Floriana Mennini & Valente Paludi
Messages : 2000 - Points : 717

Âge : 34 ans
Métier : Agent d'entretien au théâtre.
Sujet: Re: Lana | Rince toi l’œil ( le Sam 6 Jan - 17:04 )
La musique raisonne et le monde s’estompe. J’en ai que faire si les voisins entendent le raffut et se plaignent, je vis mon moment, égoïstement. Si on frappe à la porte, je ne répondrais pas, je ferais le sourd impliqué dans ses pas. Des pas que j’enchaîne comme s’il s’agissait des miens, qu’ils étaient ma propriété alors qu’ils ne sont qu’un souvenir incrusté dans ma mémoire. J’ai tout retenu comme on retient les tables de multiplication avec la bonne méthode. Sauf que moi, je n’ai pas de méthode. Mon cerveau apprend pour moi, il retient et je n’y peux rien. Ça me sert pour de nombreuses choses, de bonnes et de mauvaises. Je sais, par exemple que ce visage dans ce cadre me hantera quelques années et si je croise ce jeune homme dans la rue dans quelques mois, je serai le seul à me souvenir de lui, d’avoir le sentiment de le connaître. Souvent, j’entends des gens dire : « Il me dit quelque chose » moi, je me souviens simplement. Je danse sur ce refrain imaginant compléter le reste juste pour le fun. Je suis esclave de ce rythme, hypnotisé par le son. Si bien que je n’entends pas la porte s’ouvrir, continuant de me trémousser avec un manque de pudeur évident. J’entends une voix de femme s’élever et je me retourne, surpris par cette présence. Je fais un bon qui pourrait être pris pour un pas de danse, mais la panique qui traverse mon visage pendant une seconde prévient que ce n’est pas le cas. Je ne suis pas le seul à être effrayé et l’ouverture du parapluie qui m’éclabousse en passant me prouve qu’elle est gênée par ma semi-nudité. Elle ne s’empêche pas de m’en avertir d’ailleurs. J’ai failli éclater de rire, mais je me retiens, préférant regarder par la fenêtre et lancer dans un ton détaché : « Tiens, il pleut dehors ? » Je la vois se servir de son parapluie comme objet de censure. Là, ça me fait sourire. Elle me demande qui je suis et enchaîne en m’apportant quelques informations. Je commence d’abord par provocation : « Arrêtez avec ce parapluie ! » Je lance en riant. « Me dites pas que vous n’avez jamais vu un mec en sous-vêtement ? Ou en slip de bain ? Vous n’allez jamais à la plage ? » Mon sourire se veut charmeur. Je n’ai rien à cacher, je ne suis pas l’homme le plus pudique au monde et, de toute façon, je ne suis pas à poil. « Je suis un pote de Vinci. Je m’appelle Aton. » Je lui mens, mais je ne laisse rien paraître, parce que le mensonge, je sais faire. J’ai menti toute ma vie pour m’en sortir. « Allez ! Calmez-vous et posez votre arme et je vous offre un café pour vous réchauffer. » Je ne mens pas, je veux bien partager un café avec cette jeune brunette. Si elle le veut, on peut partager plus aussi, mais elle me semble un peu trop prude pour sauter dans un lit avec un inconnu. « Je peux aussi enfiler un truc si la vue d’un homme en boxer vous est insupportable. ». Toujours ce sourire aux coins des lèvres, je pointes la salle de bain de mes deux index. Je ne lui ai pas donné beaucoup d’explication sur ma présence ici, mais donner trop d’information dès le début serait un signe de panique et je ne veux pas qu’elle croie que je me sens en danger. C’est la base pour survivre à de telles situations.



I like to make-believe with you
That we always speak the truth (ish)
I like how we pretend the same
Play this silly little game
Revenir en haut Aller en bas
Lana Giaccomo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1604-lana-be-my-friend-hold- http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1630-lana-broken-inside#33911
ID : Mary
Faceclaim : Rachel Bilson ©outlines (avatar) .soulmates (code signature) , tumblr (gif)
Multi-comptes : Tamara Andrei, la comédienne volage
Messages : 1460 - Points : 1524

Âge : 32 ans
Métier : Organisatrice de mariage. Est une passionnée de la danse mais n'a jamais eu le courage d'en faire son métier
Sujet: Re: Lana | Rince toi l’œil ( le Ven 12 Jan - 23:04 )
Si l’homme en face d’elle semble ne pas paniquer, ou très peu, c’est tout l’inverse pour Lana. Son visage montre pourtant un air déterminé, renforcé par la présence de son parapluie brandi comme une arme, mais à l’intérieur la jeune femme n’en mène pas large. Si ça se trouve, l’homme en face d’elle avait tout prévu, à commencer par cette rencontre « par hasard ». Après tout, qui sait, elle est peut-être en train de faire face à un psychopathe qui fait des parades nuptiales sous forme de danse avant de sauvagement assassiner ses victimes. Des scénarios plus farfelus les uns que les autres, causés par une trop grande proximité avec un colocataire policier, prennent place dans son petit crâne. Pourtant, Lana ne s’enfuit pas, va au-devant du danger, et s’avance même légèrement en menaçant l’inconnu qui, disons-le franchement, ne semble pas vraiment terrifié par sa personne. « Qu… quoi ? Bien sûr que si que j’ai déjà vu des hommes à moitié nu mais là n’est pas la question ! » Ne peut-elle pas s’empêcher de rétorquer pour rétablir la vérité : les hommes et leur anatomie n’ont aucun de secret pour elle. Elle ne le connaît cet homme ni d’Eve ni d’Adam mais Lana n’a pas envie qu’il la prenne pour une fille frigide. Question de fierté. « Le fait est que je n’en ai jamais vu à moitié nu dans l’appartement de mon ami qui est absent pour le moment mais qui doit rentrer dès ce soir ! » Mensonge éhonté. Le retour de Vincenzo n’est pas encore à l’ordre du jour mais Lana préfère évoquer un retour rapide, au cas où. Histoire de signaler à l’homme en face d’elle que, s’il s’agit véritablement d’un psychopathe, sa disparition sera vite remarquée. Mais non, au lieu de ça, l’inconnu se présente finalement comme un ami de Vincenzo. Une information qui aurait pu la soulager immédiatement si d’un, Vincenzo l’avait effectivement prévenu de cette arrivée lors de leurs échanges quasi-quotidien et deux, si le surnom qu’avait utilisé ce fameux Aton ne l’avait pas fait tiquer. Vinci. Personne n’appelle jamais Vincenzo, Vinci. Pour la simple et bonne raison qu’il déteste par-dessus tout ce surnom. Lana s’y est elle-même essayé plusieurs fois, se faisant rembarrer par la même occasion. Ce n’est pas le genre de détail qu’on oublie et pas même le sourire charmeur de l’inconnu, ni son air affable, ne parviendra à noyer le poisson. « Bon maintenant, vous allez me dire exactement qui vous êtes et ce que vous faites ici. » Lance Lana, en remontant un peu plus son parapluie devant elle, comme pour se protéger d’une futur attaque. « Aucune des personnes qui se dit ami avec l’homme qui habite cet appartement n’oserait l’appeler Vinci. Et Vincenzo m’aurait prévenu s’il laissait squatter quelqu’un en son absence. Alors dites-moi toute la vérité hein ! Et pas d’entourloupes ! » Cet Aton semble bien trop malin pour son propre bien. Mais Lana est déterminée à ne pas se laisser faire par ses charmes évidents. « Et faites gaffe hein ! Je vous préviens, j’ai fait de l’escrime quand j’étais plus jeune. » Deuxième mensonge. Elle ne sait pas vraiment où elle est allée le chercher celui-là. « Et si je voulais, je pourrais vous couper en deux même avec ce truc ! » Et comme à chaque fois qu’elle est stressée, Lana ne peut pas s’empêcher d’en rajouter. Elle s’enfonce même en faisant prenant une position de garde, tendant un peu plus son arme devant elle comme elle l’a vu faire mille fois des athlètes aux JO à la télé. Sauf que ce n’est pas une épée dans ses mains, juste un parapluie. Toujours ouvert, qui plus est. Autant dire qu’elle est tout bonnement ridicule.




Eriana
« Passion and tenderness. »
Je sens tes mains sur mon corps qui brûle, je brûle. Et je rêve d'un courant d'air, d'un espace clos avec vue sur la mer, d'un silence radio, d'un océan solaire qui nous porte ensemble et qui nous enferme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Lana | Rince toi l’œil ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Lana | Rince toi l’œil -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Voyager dans le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Voyager dans le passé