- Le temps des excuses | Jadéa -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jadyn Allosi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Petit_biscuit, Cléo
Faceclaim : Scott Eastwood + savage.
Messages : 18 - Points : 74
Sujet: Le temps des excuses | Jadéa ( le Jeu 12 Oct - 18:47 )

Mazéa & Jadyn

Le temps des excuses.

Ces dernières semaines ont été assez difficile pour Jadyn. Revoir le regard de la jeune femme qu’il avait vu durant la pire journée de sa vie a été très compliqué pour lui. Il essaye toujours d’oublier ce qu’il s’est passé cette nuit-là mais la voir là, par le plus grand des hasards alors qu’il avait laissé échapper un suricate, lui rappelle de nouveau. Il s’était porté malade le lendemain, trouvant la pire des excuses pour ne pas risquer de la croiser de nouveau au zoo où ils bossent tous les deux. C’était trop tôt, il ne sait pas quoi lui dire et surtout, il comprend si elle n’a pas envie de le voir. C’est pourtant lui qui a fui cette soirée-là, alors qu’ils venaient de retrouver le fameux suricate. Il lui doit des excuses même s’il a avant tout tenté de les faire à son père. S’il n’a pas tiré sur la gâchette, il est parti responsable du fait qu’ils aient perdu l’usage de ses jambes même s’il a tout fait pour le sauver, quitte à se faire enfermer à l’arrivée de la police où il s’est rendu immédiatement. Enfin, il doit sérieusement tirer un trait sur cela, aller de l’avant mais Jadyn sait parfaitement qu’il ne pourra se pardonner cette faute qu’il avait fait alors qu’il était totalement désespéré. Il avait dû retourner au zoo pour reprendre son travail à la maintenance mais fort heureusement il n’a plus revue la demoiselle qui l’avait reconnu bien que ce soit là il était cagoulé. Sans doute son regard ? Ou bien son père lui avait montré des photos de celui qu’il avait fait sortir de prison. Enfin, aujourd’hui il a décidé de porter ses couilles pour une fois, de prendre ses responsabilités en lui faisant face si elle accepte. Pour cela il lui a fait parvenir dans son casier au travail un papier lui donnant rendez-vous dans un restaurant de sushi pas loin, espérant qu’elle ne soit pas allergique aux poissons ou encore végétarienne pour qu’ils aient une discussion. Elle n’a peut-être rien à lui dire mais ce n’est pas son cas à lui. Alors, au lieu et au moment du rendez-vous, il l’attend, sans même savoir si elle va arriver. Normalement elle aura le mot mais il ne sait pas si elle acceptera de venir, de lui parler après ce qu’il a fait à sa famille. Il ne voulait faire du mal à personne en braquant la bijouterie, il était loin de se douter que son collègue pointerait son flingue sur quelqu’un à savoir Mazéa et que son père en se mettant devant se prendrait une balle. De nouveaux flash lui viennent en tête, il n’arrive pas à ne pas y penser, c’est très désagréable. Il fut sorti de ses songes en la voyant arriver. Il prit un air dur, pour aller vers la jolie brune et lui dire « Merci d’être venue c’est important » Il est resté vague sur le mot, jusqu’il devait lui dire certaines choses. Ces choses en question, il s’agit d’excuses et d’explications même si ça ne changera pas le fait que son père est en fauteuil roulant. « J’espère que tu aimes les sushis » Sinon ça pose un problème dès le départ mais il pourra toujours décommander la table pour aller ailleurs.  

(made by voodoo doll)
Revenir en haut Aller en bas
Mazéa Giovannotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : LKD, Cindy
Faceclaim : shay mitchell + niagara
Multi-comptes : aucun compte sauf ma mazy
Messages : 25 - Points : 70

Âge : 30 ans
Métier : soigneuse au secteur aquatique et panda
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Sam 14 Oct - 21:48 )
Le temps des excuses
.
Jadyn & Mazéa.
LUCKYRED
Une journée comme toutes les autres. Mon boulot, ma famille. Tout gérer. Comme une grande, même si c’est usant. Une seule chose avait changé la journée. C’était ce mot dans mon casier. C’était cet homme vu le soir de la fuite d’un suricate ! Il voulait me  voir. Pourquoi maintenant, alors que le lendemain  j’avais tenté de le trouver, de lui parler, mais rien, il était malade. En gros il me fuyait je n’aurais jamais pensé avoir ce genre de message dans mon casier, mais encore moins d lui, je pensais qu’il avait même démissionné. Peut-être l’avait il fait, mais qu’il avait pu faire en sorte de déposer cela dans mon casier, je n’en sais rien et autant dire que chercher à savoir, je le ferais ce soir. J’ai quand même la boule au ventre. La trouille. En plus l’endroit où il m’avait invité à venir pour parler,  ne me donnait pas envie. J’avais horreur des sushis, pour le savoir faut me connaître ce qui n’est pas le cas du gars, heureusement, sinon j’aurais pris peur me demandant s’il ne me suivait pas. Tout est très clair dans ma tête de cette soirée qui a changé ma vie ! Le coup de feu sur mon père, puis l’arme pointé sur ma personne, l’autre me défendant et faisant fuir son collègue, puis aidant mon père. Je n’ai jamais pu oublier le regard des deux protagonistes. Celui s’étant interposé  m’avait laissé une pointe de regret. J’aurais pu dire merci ce soir-là, il avait sauvé mon père comme l’avait dit les pompiers, mais la rancœur était encore trop forte. Sans doute que même maintenant c’était le cas, mais que j’étais plus adepte à passer au-dessus. Mais ce n’était pas sûr. J’avais des questions. Enfin, je m’étais habillée d’un jean, en gros normale comme toujours. Je n’allais pas me tirer à quatre épingles. Enfin, arrivant à l’endroit où le rendez-vous était fixé, je me garais devant cherchant du regard le jeune homme. Une fois trouvé, je l’observais, me demandant vraiment ce qu’il voulait me dire et pourquoi il m’avait si vite fuit la dernière fois. Il m’attendait dans un coin du restaurant, alors je me lançais pour aller le rejoindre. Je pinçais mes lèvres très mal à l’aise pour le coup. D’un coup cette émotion était venue me happer me laissant très mal. Je l’entendais me parler, me dire que c’était important pour lui. «   Important que maintenant ? Pas la dernière fois ?  » Je suis calme, ma voix est douce, je ne suis pas énervée ou autre, juste je me pose des questions.   «   Non mais je n’ai pas faim … je ne veux que parler, donc si tu veux manger, tu peux !  » Que je lui disais à propos des sushis, car autant dire que mange du poisson cru ce n’était réellement pas mon truc ! Non impossible. On nous mène à la table, il faut dire que je ne lui ai pas laissé le choix de changer d’endroit. Je m’installe et attendant que la serveuse partent nous chercher les menus et nos boissons, j’ai pris un Fanta, je le regarde. «   Alors ?  » Puis je me dis que dire plus de chose l’aiderait sans doute. «   Pourquoi ce soir ?  » Que je demandais pinçant mes lèvres entres elles.  
Revenir en haut Aller en bas
 
- Le temps des excuses | Jadéa -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples