Revenir en haut
Aller en bas


 

- Le temps des excuses | Jadéa -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jadyn Allosi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Petit_biscuit, Cléo
Faceclaim : Scott Eastwood + savage.
Messages : 23 - Points : 114
Sujet: Le temps des excuses | Jadéa ( le Jeu 12 Oct - 18:47 )

Mazéa & Jadyn

Le temps des excuses.

Ces dernières semaines ont été assez difficile pour Jadyn. Revoir le regard de la jeune femme qu’il avait vu durant la pire journée de sa vie a été très compliqué pour lui. Il essaye toujours d’oublier ce qu’il s’est passé cette nuit-là mais la voir là, par le plus grand des hasards alors qu’il avait laissé échapper un suricate, lui rappelle de nouveau. Il s’était porté malade le lendemain, trouvant la pire des excuses pour ne pas risquer de la croiser de nouveau au zoo où ils bossent tous les deux. C’était trop tôt, il ne sait pas quoi lui dire et surtout, il comprend si elle n’a pas envie de le voir. C’est pourtant lui qui a fui cette soirée-là, alors qu’ils venaient de retrouver le fameux suricate. Il lui doit des excuses même s’il a avant tout tenté de les faire à son père. S’il n’a pas tiré sur la gâchette, il est parti responsable du fait qu’ils aient perdu l’usage de ses jambes même s’il a tout fait pour le sauver, quitte à se faire enfermer à l’arrivée de la police où il s’est rendu immédiatement. Enfin, il doit sérieusement tirer un trait sur cela, aller de l’avant mais Jadyn sait parfaitement qu’il ne pourra se pardonner cette faute qu’il avait fait alors qu’il était totalement désespéré. Il avait dû retourner au zoo pour reprendre son travail à la maintenance mais fort heureusement il n’a plus revue la demoiselle qui l’avait reconnu bien que ce soit là il était cagoulé. Sans doute son regard ? Ou bien son père lui avait montré des photos de celui qu’il avait fait sortir de prison. Enfin, aujourd’hui il a décidé de porter ses couilles pour une fois, de prendre ses responsabilités en lui faisant face si elle accepte. Pour cela il lui a fait parvenir dans son casier au travail un papier lui donnant rendez-vous dans un restaurant de sushi pas loin, espérant qu’elle ne soit pas allergique aux poissons ou encore végétarienne pour qu’ils aient une discussion. Elle n’a peut-être rien à lui dire mais ce n’est pas son cas à lui. Alors, au lieu et au moment du rendez-vous, il l’attend, sans même savoir si elle va arriver. Normalement elle aura le mot mais il ne sait pas si elle acceptera de venir, de lui parler après ce qu’il a fait à sa famille. Il ne voulait faire du mal à personne en braquant la bijouterie, il était loin de se douter que son collègue pointerait son flingue sur quelqu’un à savoir Mazéa et que son père en se mettant devant se prendrait une balle. De nouveaux flash lui viennent en tête, il n’arrive pas à ne pas y penser, c’est très désagréable. Il fut sorti de ses songes en la voyant arriver. Il prit un air dur, pour aller vers la jolie brune et lui dire « Merci d’être venue c’est important » Il est resté vague sur le mot, jusqu’il devait lui dire certaines choses. Ces choses en question, il s’agit d’excuses et d’explications même si ça ne changera pas le fait que son père est en fauteuil roulant. « J’espère que tu aimes les sushis » Sinon ça pose un problème dès le départ mais il pourra toujours décommander la table pour aller ailleurs.  

(made by voodoo doll)
Revenir en haut Aller en bas
Mazéa Giovannotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : LKD, Cindy
Faceclaim : shay mitchell + niagara
Multi-comptes : aucun compte sauf ma mazy
Messages : 32 - Points : 125

Âge : 30 ans
Métier : soigneuse au secteur aquatique et panda
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Sam 14 Oct - 21:48 )
Le temps des excuses
.
Jadyn & Mazéa.
LUCKYRED
Une journée comme toutes les autres. Mon boulot, ma famille. Tout gérer. Comme une grande, même si c’est usant. Une seule chose avait changé la journée. C’était ce mot dans mon casier. C’était cet homme vu le soir de la fuite d’un suricate ! Il voulait me  voir. Pourquoi maintenant, alors que le lendemain  j’avais tenté de le trouver, de lui parler, mais rien, il était malade. En gros il me fuyait je n’aurais jamais pensé avoir ce genre de message dans mon casier, mais encore moins d lui, je pensais qu’il avait même démissionné. Peut-être l’avait il fait, mais qu’il avait pu faire en sorte de déposer cela dans mon casier, je n’en sais rien et autant dire que chercher à savoir, je le ferais ce soir. J’ai quand même la boule au ventre. La trouille. En plus l’endroit où il m’avait invité à venir pour parler,  ne me donnait pas envie. J’avais horreur des sushis, pour le savoir faut me connaître ce qui n’est pas le cas du gars, heureusement, sinon j’aurais pris peur me demandant s’il ne me suivait pas. Tout est très clair dans ma tête de cette soirée qui a changé ma vie ! Le coup de feu sur mon père, puis l’arme pointé sur ma personne, l’autre me défendant et faisant fuir son collègue, puis aidant mon père. Je n’ai jamais pu oublier le regard des deux protagonistes. Celui s’étant interposé  m’avait laissé une pointe de regret. J’aurais pu dire merci ce soir-là, il avait sauvé mon père comme l’avait dit les pompiers, mais la rancœur était encore trop forte. Sans doute que même maintenant c’était le cas, mais que j’étais plus adepte à passer au-dessus. Mais ce n’était pas sûr. J’avais des questions. Enfin, je m’étais habillée d’un jean, en gros normale comme toujours. Je n’allais pas me tirer à quatre épingles. Enfin, arrivant à l’endroit où le rendez-vous était fixé, je me garais devant cherchant du regard le jeune homme. Une fois trouvé, je l’observais, me demandant vraiment ce qu’il voulait me dire et pourquoi il m’avait si vite fuit la dernière fois. Il m’attendait dans un coin du restaurant, alors je me lançais pour aller le rejoindre. Je pinçais mes lèvres très mal à l’aise pour le coup. D’un coup cette émotion était venue me happer me laissant très mal. Je l’entendais me parler, me dire que c’était important pour lui. «   Important que maintenant ? Pas la dernière fois ?  » Je suis calme, ma voix est douce, je ne suis pas énervée ou autre, juste je me pose des questions.   «   Non mais je n’ai pas faim … je ne veux que parler, donc si tu veux manger, tu peux !  » Que je lui disais à propos des sushis, car autant dire que mange du poisson cru ce n’était réellement pas mon truc ! Non impossible. On nous mène à la table, il faut dire que je ne lui ai pas laissé le choix de changer d’endroit. Je m’installe et attendant que la serveuse partent nous chercher les menus et nos boissons, j’ai pris un Fanta, je le regarde. «   Alors ?  » Puis je me dis que dire plus de chose l’aiderait sans doute. «   Pourquoi ce soir ?  » Que je demandais pinçant mes lèvres entres elles.  
Revenir en haut Aller en bas
Jadyn Allosi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Petit_biscuit, Cléo
Faceclaim : Scott Eastwood + savage.
Messages : 23 - Points : 114
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Mer 25 Oct - 21:49 )

Mazéa & Jadyn

Le temps des excuses.

Quelque sera la réaction de Mazéa lors de ses excuses, Jadyn sait parfaitement que les choses ne seront pas aisé. Elle doit le detester depuis tout ce temps, elle doit le haïr même pour ce qu’il a fait. Il a peut-être sauvé la vie de son père mais il était l’un des auteurs de ce braquage dans la bijouterie de son père. Il a minimisé les dégâts en faisant fuir son coéquipier et surtout en tentant de stopper la blessure du propriétaire par terre mais ça n’efface en rien ce qu’il a fait. Il le sait, elle lui en veut, il a pourtant peur de voir la rancune dans les yeux de l’inconnue. Elle ne l’est pas tant que ça, c’était un soir important quand ils se sont vus alors qu’ils s’entraidaient pour arrêter le sang de saigner du père de la jeune femme. En l’attendant, Jadyn se demande si ce n’est pas mieux si elle ne vient pas. Il n’a pas fait tout ça pour qu’on lui pose un lapin mais ça serait sans doute plus facile. Pourtant elle est là. Il panique mais il essaye de garder la face. Il est un homme mais suite aux actions qu’il a menées, il ne fait pas le malin. Il ressemble plus à un petit garçon qui a fait une énorme bêtise qu’autre chose. Mais bon, ce n’est pas pour autant qu’on doit le plaindre, au contraire. « Ça l’est depuis ce soir-là » Inutile de préciser de quel soir il parle, il parle du soir où malheureusement tout a changé. « Mais c’était trop t… je ne m’attendais pas à vous voir » il ne s’y attendait pas et ne se sentait pas près. La manière dont il perd ses mots montre qu’il n’est pas encore près. Seulement il doit prendre son courage à deux mains. Les choses ont trop durés et il ne se voit pas raser les murs tel un enfant qui a fait une bêtise quand il travaille. Ils vont forcément se recroiser par hasard un jour ou l’autre alors il a préféré lui faire face de lui-même. Il baisse les yeux, il n’avait pas pensé à cette éventualité. Il acquiesce. Il n’a pas trop faim non plus, enfin sur le moment. La boule au ventre sans doute alors il prendra surement de quoi boire pour se donner un moyen de réassurance. C’est assez silencieux, Jadyn ne sait pas comment commencer, quoi dire pour lancer la conversation alors que ce n’est pas un dialogue qu’il attend, c’est surtout son monologue d’excuses plutôt, même s’il n’espère pas que ça se passera de la sorte. « Je vous ai évité, tel un ado, ça ne me ressemble pas » Enfin depuis qu’il a fait de la prison il a moins d’assurance, il a peur du regard des autres et surtout du jugement. « Alors je me suis dit que faire un pas vers vous pour m’excuser serait une bonne initiative ! » Il fallait qu’il agisse et pour cela il a choisi ce soir. Est-ce une raison légitime ? C’est à Mazéa de le décider. Pourtant, avant de le savoir, une question lui brule les lèvres. « Comment… comment est-ce que tu as fait pour me reconnaitre ? » Il avait fait son possible pour ne pas se montrer face à elle, il avait croisé son regard alors qu’il tentait de sauver son père mais elle ne l’a pas vu son sa cagoule, elle n’a pas vu l’homme qu’il était. Du moins il le pensait jusqu’à là.

(made by voodoo doll)
Revenir en haut Aller en bas
Mazéa Giovannotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : LKD, Cindy
Faceclaim : shay mitchell + niagara
Multi-comptes : aucun compte sauf ma mazy
Messages : 32 - Points : 125

Âge : 30 ans
Métier : soigneuse au secteur aquatique et panda
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Jeu 26 Oct - 21:34 )

Le temps des excuses
.
Jadyn & Mazéa.
LUCKYRED
Je suis venue. Pourquoi ? Je n’en suis pas certaine. Sans doute que j’attends des mots ou autre. Je ne sais pas. Je ne serais dire pourquoi mes pas m’avaient mené ici, j’aurais pu faire autre chose. Comme rentrer chez moi, m’occuper de la famille. C’est ce que j’aurais dû faire, penser à la famille et pas à moi ? Je ne sais plus. Mais de toute façon je suis là, à l’observer avant d’oser m’approcher de lui. Je ne suis pas sereine, car après tout je ne sais pas vraiment ce qu’il me veut. Déjà que je suis encore en train de songer à partir en me disant que la situation est ridicule. Important ? Ce mot résonne rapidement dans mon esprit. Mais je laisse juste la parole se faire, et j’attends le pourquoi. Pourquoi maintenant et pas la dernière fois ? Ou même avant après tout. Mais bon, je ne vais pas trop en demander. Je l’écoute, restant calme et posée. Sans doute que dans le fond ça fait partie de mon caractère de l’être, gentille, mais pas forcément naïve, tout au contraire. Je m’installe avec lui à la table. Je ne suis là que pour l’écouter, j’en sais rien si finalement il va manger ou non, mais pas vraiment dit grand-chose à ce sujet, faut dire que ce n’est clairement pas le plus important. Je le regarde secouant un peu la tête de façon lente. « Trop tôt … d’accord ! » Je ne vais pas lui en vouloir de prendre son temps pour en parler, pour s’excuser, car dans le fond, je ne sais pas vraiment ce qu’il attend, ce qu’il veut de cette soirée. Je ne sais pas à quoi m’attendre, mais on va dire que je me laisse aller à l’écouter, à l’entendre pas forcément à accepter. Je reste silencieuse, c’est lui qui voulait me voir, moi je me suis efforcée de lui parler la dernière fois et il a coupé court à chaque tentative de parler, je ne vais pas refaire d’effort, car ce n’est pas moi qui doit m’en vouloir pour quoi que ce soit. Je ne sais pas trop quoi dire, alors je me concentre sur ses dires, très silencieusement. Limite si j’osais cligner des paupières. « Alors on est ici pour que vous vous excusiez ? » Que je finissais par demander tout en haussant un peu les épaules, rien d’agressive, non je suis juste très curieuse de savoir pourquoi on est là effectivement. Alors, j’ose espérer ne pas me tromper, mais vu ce qu’il a dit, j’ai du mal à ne pas penser à cela. « Ton regard … depuis cette nuit-là, je l’ai jamais oublié … » Il faut le dire. Je n’ai jamais vraiment tenu rigueur à lui, mais plus à son complice. Il n’avait pas tiré, il nous avait effrayé et secouru au final. Alors, en vrai entendre des excuses, je n’étais pas sûre qu’il devait tant s’en vouloir, même si la vie de mon père et surtout la mienne n’était pas la même qu’avant.  
Revenir en haut Aller en bas
Jadyn Allosi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Petit_biscuit, Cléo
Faceclaim : Scott Eastwood + savage.
Messages : 23 - Points : 114
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Mer 22 Nov - 19:38 )

Mazéa & Jadyn

Le temps des excuses.

Jadyn n’est du genre à éviter les gens. Du moins il ne l’était pas. Aujourd’hui il évite le regard des gens et leurs jugements. Il n’assume pas la raison de son emprisonnement. Il n’a finalement pas été incarcéré mais ça ne change pas les raisons qui ont poussé la police à l’arrêter. Comment rester signe après un tel comportement ? Il continu d’avancer certes, mais ce n’est pas sans regret qu’il le fait. Il n’a plus le même avenir qui s’offrait à lui qu’autrefois. Aujourd’hui il veut régler les choses, porter ses responsabilités. Il n’est plus en enfant qui peut régler les choses dans le silence et en changeant de sujet. S’il veut pouvoir se regarder dans le miroir dans toutes circonstances alors il va devoir faire face à ses responsabilités. Ce n’est pas parce qu’il était resté le soir-même et n’avait pas fui la justice que ça rège quoi que ce soit. Un homme s’est retrouvé en fauteuil roulant, c’est loin d’être rien. Il a pris son temps avant de venir et il sait que c’est la chose à faire. Le fait qu’ils risquent de se croiser tous les jours, travaillant au même endroit arrangent les choses mais il aurait sans doute tenté de le faire dans d’autres circonstances. Là il l’a croisé et il savait très bien où la trouver alors forcément, ça aide beaucoup les choses. Il acquiesce alors qu’elle semble comprendre ce qu’il vient de lui dire. Les mots sortent difficilement d’entre ses lèvres. « Oui » Dit-il simplement avant de reprendre une bouffée d’oxygène et de poursuivre « En vous voyant l’autre soir je me suis rendu compte que je ne me suis pas excusé auprès de vous. Je l’ai fait auprès de votre père quand il a témoignait en ma faveur, je lui ai écrit une lettre mais vous, non » Pourtant elle a le droit à des excuses également. Après tout, elle aussi s’est fait menacer d’un flingue, il lui a fait peur et son quotidien a dû être bouleversé parce ce qu’il est arrivé à l’état de santé de son père. « On prend des mauvaises décisions, certaines plus que d’autre. J’en ai fait ce soir-là, en voulant cambrioler la bijouterie mais… » Il a dû mal à repenser à cette soirée sans avoir une boule à l’estomac. « Je ne pensais pas à quel point c’en était une mauvaise jusqu’à ce que j’entende le coup de feu » Il pensait même à l’époque que les flingues n’étaient mêmes pas chargés, qu’il pouvait être naïf. Son regard ne quitte pas celui de la jeune femme jusqu’à entendre ses dernières paroles, détournant le regard. Le fait qu’il parle de ses yeux, qu’elle n’a pas oublié son regard le gêne. Il n’est pas à l’aise du tout. « Je comprends, se souvenir d’un trait physique de la personne qui a gâché notre vie… ça me semble normal » Il ne dit pas cela pour être défaitiste, juste parce qu’il se considère comme tel. Il se pleur pas sur son cas. S’il est désolé de ce qu’il s’est passé, il ne va pas pour autant chercher des excuses sur ce qu’il a fait. Ils méritent mieux que ça. « Je sais que ça fait un moment maintenant mais si je peux faire quoi que ce soit pour votre famille je le ferai » Il n’a pas beaucoup d’argent de côté ou quoi que ce soit mais il fera en son possible pour se racheter si on attend ça de lui.  

(made by voodoo doll)
Revenir en haut Aller en bas
Mazéa Giovannotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : LKD, Cindy
Faceclaim : shay mitchell + niagara
Multi-comptes : aucun compte sauf ma mazy
Messages : 32 - Points : 125

Âge : 30 ans
Métier : soigneuse au secteur aquatique et panda
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Mer 22 Nov - 22:23 )

Le temps des excuses
.
Jadyn & Mazéa.
LUCKYRED
Je suis là. Sans vraiment savoir pourquoi, mais peu importe, c’était important, même après hésitation de m’y rendre. Alors, non je ne suis pas là pour manger ou autre chose, mais vraiment entendre ce qu’il a à me dire. Je ne sais pas trop ce dont je dois m’attendre à entendre . Mais cependant, je ne vais pas dire que je ne suis pas curieuse. Alors, même s’il n’a pas l’air très prêt à me parler. Je vais être patiente, mais peut-être pas trop. Je l’observe, son regard me ramène sans le vouloir encore et encore à ce soir-là. Cette nuit où ma vie a complétement changé d’un extrême à un autre. Que ce soit trop tôt pour le faire la dernière fois, je pouvais comprendre. Ce n’était pas prévu, du coup normal, enfin je crois, qu’il passe rapidement au moment où il devait fuir. Mon père m’a demandé d’être indulgente avec lui lors du procès, je n’étais pas de cet avis, mais mon père est assez fort pour me faire entendre raison. « Alors, il y aurait fallu appeler mes sœurs aussi ! » Oui, il ne fallait pas les oublier. Après tout, elles n’étaient pas là ce soir-là, mais on vécut une part d’enfer à cause des choix qu’ils avaient fait avec son ami. En vrai, je ne sais même pas s’ils sont oui ou non amis. Je ne sais rien de ces deux types, sauf que l’un d’eux est en prison et l’autre juste en face de moi. « Je n’étais pas au courant de la lettre … cependant. » Oui, autant dire que cela était étonnant, vu que j’étais l’une des seules presque à tout gérer quand il s’agissait de facture et tout. Tout était bien trop compliqué, mais vraiment je devais le faire. Pour aider mon père, l’aider à surmonter ça, je gérais tout comme si j’avais le poids de ma famille sur les épaules. Le rôle de la maman de personne adulte. Et moi j’oubliais ma vie, mes rêves. Tout. C’était sans doute ridicule, mais sans doute que c’était ma destinée. Je n’ai jamais cru en cela, mais là, vaut mieux le faire pour ne pas dépérir. Une erreur. C’est beaucoup plus qu’une grosse erreur à mon goût, mais bon. Je ne dis rien, je l’écoute simplement. « Pourquoi avoir pris cette décision, cette mauvaise décision ? » Je ne veux pas que des excuses. Je crois que j’ai envie d’en savoir plus, de savoir le pourquoi, le comment et tout. Mais, ce n’est pas simple tout au contraire, il est difficile de lui poser des questions. Je mords l’intérieur de mes joues tout en finissant par observer les personnes autour de nous, alors qu’il parle de ce trait physique que j’ai retenu de sa personne. Autant dire que le fait qu’il est évité mon regard ne me donne pas envie de le regarder. J’ai peur de le vexer, ou autre. Alors que je ne devrais clairement pas ressentir cela, non ? « Sans doute … enfin vous avez gâché notre vie, mais vous l’avez aussi sauvé ! » Faut pas oublié qu’il a fait marche arrière quand il a vu mon père en sang, mourant et tout. Je tente de chasser ces images qui viennent trainer mon esprit dans un tourment horrible. Je me sens mal. Nous aider. Je ne sais pas quoi répondre à ses dires pour le coup. Je hausse les épaules. « Je ne sais pas … je n’ai jamais compris mon père quand il a accepté de te pardonner. J’ai cherché le pourquoi du comment … » Même si je suis prête aussi à le faire. Pourquoi ? Je ne sais pas vraiment et cela est encore plus étrange.  
Revenir en haut Aller en bas
Jadyn Allosi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Petit_biscuit, Cléo
Faceclaim : Scott Eastwood + savage.
Messages : 23 - Points : 114
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Sam 25 Nov - 19:44 )

Mazéa & Jadyn

Le temps des excuses.

Quand il s’est fait arrêter, il ne pensait pas avoir ce genre de moment avec la jeune femme. Ce n’est pas un rendez-vous, ni un rendez-vous heureux mais c’est important. Il ne pensait pas pouvoir sortir aussi tôt et depuis, il s’est toujours dit qu’il devrait se faire pardonner, faire son méa culpa aujourd’hui et la vie les a mené sur le même chemin l’autre soir alors il était évident qu’il devrait en profiter tôt ou tard. « Je ne savais pas que vous aviez des sœurs ! » Il ne sait rien de leur famille après tout. Il aurait pu se renseigner mais il leur assez fait comme ça, ils n’ont pas non plus besoin qu’on enquête sur eux, qu’on les traque telles des proies. Maintenant qu’il sait qu’elle a des sœurs alors peut-être voudra-t-il à s’expliquer avec elles ? Il ne sait pas, même si elles aussi ont vécu quelque chose, il ne ressent pas le même lien avec la jeune Mazéa. « Je lui ai écrite quand j’ai été libéré » Enfin il l’a écrite, il en est certain. Mais est-ce qu’il l’a vraiment envoyé ? Il ne s’en souvient pas, il l’a surement fait. Quoi qu’il y a tellement d’histoires de lettres qui n’arrivent pas à destination, qu’on ne sait jamais. En tout cas quelques langues se délient, il essaye de parler, de s’expliquer. Il veut être clair. Il est sincère, a trop de choses à lui dire et en même temps, pas tant que ça. Il y a rien qui puisse expliquer ce qu’il s’est passé si ce n’est ce qui l’a conduit à avoir besoin d’argent au point de débarquer dans une bijouterie avec une cagoule et un flingue qu’il pensait faux. « J’avais besoin d’argent… du moins pour aider ma sœur. Elle en avait tellement besoin qu’elle-même est allée trop loin, je ne pouvais pas la laisser faire, la laisser vendre son corps alors fallait que je trouve une solution pour lui venir en aide et c’était ma solution » Pas la meilleure, certes. Dans d’autres circonstances, devant d’autres personnes il ne serait pas allé aussi loin. Il se serait contenté de dire la majeure partie de l’histoire : une simple envie d’argent facile. Face à la jeune femme il ressent le besoin de dire la vérité, non pas pour qu’il l’amadoue avec l’histoire de sa sœur mais pour qu’elle connaisse la vérité, qu’il n’est pas quelqu’un de mauvais qui l’a fait pour le plaisir, pour l’amour du risque. Il finit par la regarder, il doit cesser d’être ridicule et d’avoir peur. Si elle doit lui en foutre une ou autre, elle l’aurait déjà fait. « J’ai peut-être sauvé votre père mais j’aurai pu raisonner l’autre gars » Il aurait pu faire autre chose. Avec des si on refait le monde. Il ne se voit pas comme le type qui l’a permis de resté en vie, il se voit comme celui qui aurait dû se mettre devant la balle à la place. Autant dire qu’il voit le verre à moitié vide. « Pour tout t’avouer, je ne savais pas non plus, ni aujourd’hui d’ailleurs. Sans doute était-ce pour passer à autre chose ? » Il cherche encore la réponse alors peut-être qu’ils vont pouvoir avoir un semblant de réponses ensemble. « En tout cas si c’est difficile pour toi que je travaille au zoo, je donnerais ma démission, ce n’est pas comme si être agent d’entretien était mon rêve ! » Non, il voulait être physicien, autant dire que ça n’a rien à voir. « Tu es sûre que je ne peux rien t’offrir ? » Demande-t-il alors que le serveur revient avec quelques sushis. Autant dire qu’il veut tout faire pour elle alors qu’il ne l’a connait pas. Il se sentira toujours comme s’il lui devait quelque chose. Qu’importe comment sera l’avenir.

(made by voodoo doll)
Revenir en haut Aller en bas
Mazéa Giovannotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : LKD, Cindy
Faceclaim : shay mitchell + niagara
Multi-comptes : aucun compte sauf ma mazy
Messages : 32 - Points : 125

Âge : 30 ans
Métier : soigneuse au secteur aquatique et panda
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Lun 27 Nov - 13:25 )

Le temps des excuses
.
Jadyn & Mazéa.
LUCKYRED
Je le regard et lui offre un léger sourire. « Si j’ai trois sœurs et mon père à quatre filles ! » Que je lui réponds. Je ne suis pas la seule avec mon père à avoir souffert. Nous avons été cinq à subir cet abus commis par e jeune homme et son ami, ou que sais-je qui est l’autre pour lui. Donc Jadyn lui avait écrit une lettre à mon père ? Je n’étais pas au courant et du coup ça venait de soulever un tas de question dans mon esprit. Alors, qu’avait-il dit à mon père ? Qu’avait-il pu vouloir lui dire surtout ? J’aurais voulu le savoir, mais peut être que dns le fond, c’était mieux que je n’ai pas eu vent de cette lettre. Je souris au jeune homme tout en réfléchissant quand même à ce qu’il pouvait avoir dans cette dernière. Je suis curieuse, puis ça me concerne, j’étais là, j’ai eu peur, j’ai cru que le flingue pointé devant ma tête aller tirer …jusqu’à ce que lui justement ce mette entre moi et son compagnon de route. « Elle disait quoi cette lettre ? » J’ai besoin de savoir pourquoi. Faire la paix avec cette histoire. Je n’en veux pas forcément à celui se tenant devant moi, il n’y ait pour rien après tout. Enfin, i la prit la décision d le faire, mais qu’elles étaient ses raisons ? Alors, j’avais fini par lui demander. Et en l’écoutant, je tentais de me mettre à sa place. Je ne sais pas si je serais allée jusqu’à faire un braquage et compagnie, mais si l’une de mes petites sœurs finissait ainsi, à devoir vendre son corps, je crois que je le ferais, je ferais tout pour l’en empêcher. D’un coup, je peux comprendre son choix. Même si ça a détruit notre vie, notre vie de famille qui était déjà en pagaille depuis bien longtemps surtout entre les deux jeunes de la maison. « Comment elle va ? » Je suis curieuse et je m’en rends compte. « Je suis désolée … tu n’es pas forcée de répondre … » Je secoue un peu la tête lui lançant un petit sourire. « Je pense que j’aurais pu faire un truc du style pour mes sœurs ! » ça m’émeut presque d’y penser. Je crois que je donne déjà beaucoup à ma famille, actuellement je fais tout pour elle et j’oublie de vivre ma vie, de rencontrer des gens, sortir et penser à créer ma propre famille. C’est horrible. Je l’écoute laissant un petit rictus se pointer sur le coin de mes lèvres. « Oui vous auriez pu, mais vous vous êtes préoccupé de mon père … on avait déjà perdu notre mère, alors notre père … même s’il n’est pas le même qu’auparavant... Que c’est plus dur de devoir tout gérer par moi-même …c’est important de l’avoir sauvé ! » Que je lui avoue les larmes aux yeux et je m’ne veux d’être si émotive pour le coup. « Puis j’ai pas oublié que tu t’es interposé entre l’arme et moi … » Avouais-je. J’étais plus jeune et autant dire que j’étais presque au nirvana, ça ressemblait à une futur romance toute mignonne, mais j’étais crédule et complétement conne. « Je ne sais pas, il n’a jamais voulu en parler … car moi je n’étais pas prête, je ne voulais pas qu’il témoigne pour toi … » Avouais-je presque coupable, car dans le fond, il a l’air très gentil actuellement. C’était une erreur, mais devrais-je vraiment m’en vouloir ? Il parle de quitter son job, je secoue la tête. Je ne veux pas qu’il quitte son boulot, je n’ai pas à demander cela. « Pourquoi tu le quitterais ? » Demandais-je donc. « Et c’est quoi ton rêve ? » Demandais-je à nouveau curieuse. Je commence à avoir faim rien qu’en voyant ses plats arriver, mais je n’aime pas ce genre de nourriture, enfin ne pas aimer est un grand mot, car je n ‘ai jamais osé goûter. « Non … même si j’ai faim.. le poisson cru m’a jamais donné envie … » avouais-je en faisant la grimace.
Revenir en haut Aller en bas
Jadyn Allosi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Petit_biscuit, Cléo
Faceclaim : Scott Eastwood + savage.
Messages : 23 - Points : 114
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Mar 5 Déc - 22:52 )

Mazéa & Jadyn

Le temps des excuses.

Il ignorait qu’il avait des sœurs, en fait il ne sait pas grand-chose d’eux. Ils étaient des inconnus quand ils s’étaient vus pour la première fois et c’est le hasard qui a fait que leurs chemins se sont de nouveaux croisés. Peut-être est-ce que ce n’était pas la première fois mais ils ne l’avaient pas remarqué ? En tout cas ils ne se connaissent pas mais il a comme une envie de la connaitre. S’il évitait son regard, maintenant il ne le lâche plus « Que je suis désolé, que je le remercie d’avoir fait ça et que je m’en voudrais toute ma vie. Quand j’y repense il y a pleins de choses que je changerai dans cette lettre même si ça ne change pas ce que je pense ! » Il le pense mais les mots ne changeront rien à la situation. Il n’a pas mis ses trips parce qu’il pensait que le père de Mazéa méritait tout simplement mieux que ça. Jadyn ne veut pas qu’on le plaigne ni qu’on essaye de le croire mais si elle le demande, elle mérite de savoir pourquoi il a fait un tel acte, qu’est-ce qui la poussait à faire ça. Il le sait, il avait de bonnes raisons mais ça n’excuse rien. Il secoue la tête de haut en bas en l’entendant « Elle va bien, enfin aux dernières nouvelles elle s’en est sortie » Tout cela est flou, il ne peut lui en dire plus « Ma famille n’a pas vraiment voulu garder contact après ça ! » Avoua-t-il. S’il a fait tout cela pour sa famille, le fait qu’il finisse en prison quelque temps était une honte pour eux. Quand il y pense il regrette cela mais peut-il vraiment regretter des personnes qui l’ont abandonné ? Il est touché par l’émotion qu’elle dégage. Il a beau ne pas la connaitre, quand il la voit ainsi, il a l’impression qu’ils sont proches. Pourtant, malgré ce qu’ils ont partagés, ils sont des inconnus l’un pour l’autre. « Quand… quand il tiré la première balle j’ai pas compris ce qu’il s’est passé mais je savais qu’il était hors de question qu’il y en ait une seconde » Quand il repense au bruit de la balle tirée, ça lui donne la gerbe, même après tout ce temps. Tout ce sang, toute cette folie, ce n’était vraiment pas pour rien. « Je comprends, je comprends que tu veuilles que les responsables soient derrière les barreaux, vraiment » Comment lui en vouloir d’avoir voulu ce que la majorité aurait voulu dans ces moments-là ? [/color]» Vu que tu y travailles, peut-être que tu n’as pas envie de me voir entre chaque enclos ! » Il dit vrai, c’est peut-être difficile mais au vu de sa réaction, elle ne s’est même pas posé la question. « Je voulais être physicien mais ça me parait tellement loin maintenant » Avoue-t-il, ça fait bien longtemps qu’il n’a pas parlé de ce rêve là, ce rêve qu’il a dû abandonner bêtement alors qu’il sentait qu’il est fait pour ça. Il était un petit geek dans l’âme même s’il se cachait derrière ses allures. Alors qu’on lui emmena son plat, il sourit à sa remarque « Doit bien y avoir quelque chose si tu as faim, des plats végétarien même » Après tout elle travaille dans un zoo, elle est tout le temps confronté à la vie animale alors peut-être est-elle végétarienne voire végétalienne ? Elle ne porte pas de fourrure actuellement donc il ne peut ni confirmée ni contredire son hypothèse, mais est-ce aussi important ? En attendant il attrape l’un de ses mets puis fini par le mettre entièrement dans sa bouche. Il adore ça. Autant dire que les quelques temps qu’il a passé incarcéré, ça lui a manqué, c’est d’ailleurs le premier plat qu’il a sorti lors de sa libération. Il s’en souvient encore. « Et comment il… comment il va ? » S’il a repris contact par lettre, il ne sait pas grand-chose. Il sait qu’il est en fauteuil roulant mais parfois le plus important c’est le moral. « Et toi ? » il ne peut s’empêcher de lui demander. Elle lui a signalé qu’elle n’était pas la seule à le subit au quotidien, il y a ses sœurs mais se trouvant devant Mazéa, elle est la seule à qui il peut le demander directement. « Enfin, je ne sais pas si tu veux en parler ! » Mais elle est peut-être là pour ça justement, peut-être que ça lui fait du bien d’en parler après tout ce temps ?

(made by voodoo doll)
Revenir en haut Aller en bas
Mazéa Giovannotti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : LKD, Cindy
Faceclaim : shay mitchell + niagara
Multi-comptes : aucun compte sauf ma mazy
Messages : 32 - Points : 125

Âge : 30 ans
Métier : soigneuse au secteur aquatique et panda
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le Jeu 7 Déc - 19:47 )

Le temps des excuses
.
Jadyn & Mazéa.
LUCKYRED
Une lettre ? Cette dernière vient de me créer une kyrielle de question. Des interrogations dont je n’étais pas sûre d’avoir des réponses. Mais après tout, celui qui les avait soulevés était face à moi. Je le regardais en mordant l’intérieur de mes lèvres, un sourire finissait par mordre mes lèvres. « En fait, c’est comme un brouillon cette lettre, vu qu’au final tu aurais voulu en changer des choses ! » Je suis intéressée. Pourquoi ? Je ne suis pas sûre, mais cela ne me gêne pas d’en apprendre plus, même si c’est lui qui est responsable d’une partie de ma vie, de mon monde s’étant écroulé. « Que dirais la nouvelle lettre si tu avais pu l’envoyer ? » Mon regard se plonge dans le sien, alors que les questions continuent de nager dans mon esprit, elles se rencontrent parfois, trouvent une réponse elle-même, mais c’est très rare. Je l’écoute me parler de sa famille et surtout de sa sœur. J’ai le cœur noué à ses aveux. « Attends.. » Que je lâche avant de murir mes mots dans mon esprit avant de parler. « Ta famille ne te parlent plus ? Et même ta sœur ? » Mes sourcils se froncent et je déglutis avec un peu de mal. J’imagine que ma famille, aussi pesante qu’elle puisse être ne soit plus là pour moi. J’en ai mal au cœur rien que de l’imaginer, de le penser. Mais je ne comprends pas. Avait-il dit pourquoi il l’avait fait ? Pourquoi il avait voulu faire ça ? Enfin, qu’il l’avait fait au final. C’était sa sœur que je ne comprenais pas pour le coup. Je n’aurais pas pu lui tourner le dos, je n’aurais pas pu, car c’était ma vie qu’il essayait d’aider. Mais nous sommes tous différents .alors, j’attends ses réponses, même si mon esprit se fait critique envers sa sœur. « Il était qui se mec pour toi ? » Les questions sont toujours aussi nombreuses et je ne sais pas si je serais rassasié. Je glisse mes mains sur mes cuisses souriant un peu plus. « Non, je peux le vivre bien que tu sois là … je me vois pas te demander d’arrêter de bosser. Tu as perdu beaucoup dans tout ça ! » Quelques années enfermé, sa famille, ses rêves aussi apparemment, tu l’écoutes te parler du fait qu’il voulait être physicien, je ne suis pas sûre de savoir à quoi correspond ce job. « Et pourquoi tu n’as pas tenté de le faire ce métier ? » Demandais-je. Il va finir par croire que je suis une flic et que je veux l’amener à faire une erreur avec toutes ses questions, mais ce n’est pas le cas. Cd n’est pas ce que j’attends comme réponse, je veux juste la vérité. Et a présent j’ai la sensation qu’il a gâché n bout de ma vie, de celle de ma famille, mais aussi de la sienne, et ça me peine, peut être que ça ne le devrait pas dans le fond. « Ouai, même si la viande j’adore assez ça … mais les choses crus pas vraiment … j’avoue n’avoir jamais goûté tous ses plats, mais ça me donne pas envie ! » Une grimace se place suite à ma réponse sur mon visage, alors que je continue d’inspecter son plat, qui ne m’a pas l’air très ragoutant dans le fond. Il demande comment va mon père, puis moi. Puis, il me voit sans doute rester silencieuse durant un temps pour qu’il ajoute que je ne suis pas obligée d’en parler. « Je ne sais pas comment on va … lui ne souris plus et moi j’ai oublié mes rêves … » Murmurais-je avec douceur et désarroi. Je regarde les autres personnes autour de nous manger, et les odeurs ne me donne pas forcément envie d’être là. Mais la conversation me plaît pour le coup, j’aime en savoir plus et même savoir les raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Le temps des excuses | Jadéa ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Le temps des excuses | Jadéa -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples