Revenir en haut
Aller en bas


 

- Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps -

CIAO VECCHIO :: Partie Hors Jeu :: Archives :: Fiches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Terenzio VerzieroLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t843-cinzia-o-elle-attend-que http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1180-cinzia-o-elle-attend-que-le-monde-change-elle-attend-que-changent-les-temps
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Luke Evans ©Ealitya
Multi-comptes : Bren, Demetrio, Erio
Messages : 250 - Points : 278

Âge : trente-neuf ans
Métier : gérant du San Calisto
Sujet: Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps ( le Jeu 17 Aoû - 0:47 )
Elle attend que l'horizon bouge, elle attend que changent les gens
Cinzia Verziero
rôle inventé
identité :Cinzia, un prénom qu'elle affectionne énormément, qui lui a été donné avec amour par une femme qui l'a portée durant sept mois, dans des conditions pas toujours très bonnes, mais ça, elle l'ignore. Verziero, le nom de famille d'un père dont elle pense avoir hérité de son sang. Un nom connu en Italie, qui ne passe jamais inaperçu. Elle n'aime pas s'en vanter, alors elle évite de le mentionner afin qu'on ne fasse pas le rapprochement. En s'installant à Naples, c'est l'anonymat qu'elle recherche.

naissance :Elle est née à Naples, mais a vécu sa jeunesse à Salerne, ville à une heure de Naples. Elle a vingt-neuf ans, mais ment souvent sur son âge, déprimant rien qu'à l'idée de franchir la trentaine sans avoir véritablement vécu sa jeunesse.

origines :C'est une italienne pure souche. Sa mère Clelia et son père Santo, un militaire, sont de beaux italiens. Quant à sa famille adoptive, elle se situe principalement à Salerne, mais des cousins, cousines, tantes, oncles, sont éparpillés un peu partout en Italie. Les Verziero sont connus dans le pays pour leur marque de haute couture et l'argent gagné par les parents de Cinzia provoque souvent des querelles au sein de la famille. La jalousie.

statut :Célibataire. Sa dernière relation a duré six mois et s'est terminée en fin juillet 2017 parce qu'elle donnait trop d'importance à sa sœur Ilaria (Ilariana qu'elle l'appelle souvent). Cinzia lui aurait donné le bon Dieu sans confession, alors, lorsque son petit ami lui a demandé de faire un choix, elle n'a pas hésité à mettre un terme à son histoire. Il était clair que ses choix ne lui convenaient pas, qu'il supportait mal d'avoir appris certains détails à son sujet, comme le fait d'avoir posé en lingerie pour récolter de l'argent. Quant à son orientation, elle prône l'amour d'une personne, plutôt que d'un sexe. Elle est convaincue que l'on peut aimer n'importe qui, que l'on peut voir la beauté, sans se préoccuper du genre. Si un jour elle tombait sur un transgenre, qu'elle en tombait sous le charme, ce n'est pas elle qui mettrait des barrières. Cinzia est bien trop concernée et trop engagée dans cette cause.

métier :C'est une serveuse depuis toujours. Elle a commencé à l'âge de dix-sept ans pour payer elle-même ses études d'art dramatique, puisque ses parents refusaient qu'elle choisisse cette voie et elle ne s'est jamais arrêtée. Pourtant, même si elle aime s'improviser psychologue de comptoir, elle aimerait percer dans la comédie, oser aller au-delà que du théâtre tout aussi passionnée. Réussir un casting, obtenir un rôle, mais Cinzia n'y arrive jamais. Face à un jury, des gens qui sont là pour la juger, elle perd tous ses moyens. Comédienne ratée, c'est bien comme ça qu'elle se définit.

argent :Sa situation financière est désastreuse. Tout son argent passe principalement dans le loyer d'un appartement bien trop petit pour elle.

à Naples depuis le :Octobre 2014. Elle s'est installée à Naples à la fin de ses études, pour le bien d'Ilaria.

Anxieuse - Artiste - Attentionnée - Caractérielle - Créative - Cultivée - Curieuse - Débordée - Déterminée - Expressive - Fatiguée - Féministe - Ferme - Franche - Impatiente - Impliquée - Impulsive - Indépendante - Jalouse - Loyale - Méfiante - Nerveuse - Obstinée - Passionnée - Persévérante - Sensible - Spontanée - Susceptible - Tolérante

Cinzia a un fort caractère, se sent pousser des ailes dès qu’on attaque une cause qui lui importe beaucoup. Le manque de tolérance des gens l’agacent. Elle qui manque de confiance en elle, se renferme parfois, serre les poings, les dents et est capable de se lancer dans un long monologue pour exprimer ses ressentis, sa façon de pensée. Obstinée, même avec des arguments qui peuvent tenir la route, elle ne lâche rien.

Défendre l’indéfendable est son genre lorsqu’il s’agit d’une personne qu’elle estime beaucoup. Cinzia agit naturellement, fait preuve de mauvaise foi, peu importe si ça provoque des conflits qui durent des journées entières. Appréciant avoir le dernier mot et faisant parfois preuve de fierté mal placée, c’est la culpabilité et le malaise du conflit qui perdure qui la pousse à se remettre en question et à présenter ses excuses.

Loyale, Cinzia ne tourne pas le dos à ceux qu’elle aime, mais ils se font rares. Au lycée, elle a vécu le harcèlement de ses camarades. Ses amis qu’elle pensait vrais ont suivi le mouvement. Certains par jugement, d’autres parce qu’ils ne pouvaient pas rester amis avec la pestiférée. Cette période a été difficile, si bien qu’aujourd’hui, il lui est compliqué d’accorder sa confiance.

C’est une grande sensible. Expressive, lorsqu'on l'amuse, elle pétille, rit avec facilité. Lorsqu’on la déçoit, ou qu’on la blesse, ça se lit dans ses yeux. Elle aimerait pouvoir retenir ses larmes, être plus forte, mais elle prend tout très à cœur. La fatigue de ses activités, de son emploi, parfois suivi des soirées entre amis pour décompresser jouent sans doute sur son humeur.


(un) Cinzia voit le jour à Naples, deux mois trop tôt. Prématurée, elle a dû rester quelques semaines à l’hôpital, auprès d’une maman qui s’arrangeait pour se libérer afin d’être auprès de sa fille. Trop apeurée à l’idée de perdre cet enfant qu’elle aime déjà plus que sa propre vie, Clelia prend du retard dans son emploi, enchaîne les avertissements de son employeur pour qui elle n’aime pas travailler, qui se montre ingrat et qui saute sur l’occasion de ses silences pour la licencier. Elle perd son emploi, mais son cœur supporte la mauvaise nouvelle : sa fille se porte bien mieux, même si elle a besoin d’être encore surveillée. C’est avec Cinzia dans ses bras qu’elle quitte l’hôpital après un mois difficile. (deux) Son frère, un grand gaillard de cinq ans, Ciro, ne l’aime pas beaucoup. Durant un mois, il a eu moins d’attention de Clelia, alors lorsque cette dernière arrive avec la petite, le gamin grimace, s’enferme dans sa chambre, mais la confrontation avec la maman et sa sœur qui arrive quelques minutes après a raison de lui. Les petits doigts du bébé qui saisissent le sien le font fondre comme une glace au soleil. Ciro prend alors son rôle de grand-frère très à cœur et c’est à celui qui embêtera Cinzia, qui constatera à quel point il peut mordre. (trois) Les problèmes financiers deviennent contraignants, le manque de ressources se fait ressentir. Après quatre ans à galérer, à élever du mieux qu’elle peut sa fille, avec des visites irrégulières d’un père militaire, qui n’a d’autre choix que de partir en mission et avec qui les séparations sont toujours un déchirement, Clelia  prend une décision difficile. Celle de céder Cinzia a un couple qui peine à avoir un deuxième enfant. Un couple à qui saura prendre soin de son bébé et lui offrir tout ce dont elle a besoin. (quatre) Ses parents se séparent peu après cet évènement. Santo ne pardonne pas à Clelia cet abandon et Clelia lui reproche d’avoir choisi ses missions, son armée, sa guerre, plutôt que sa famille. Ciro est élevé par un couple qui se déchire et Cinzia par les Verziero, des gens bien, qui ont déjà un enfant. Attilio. D’abord, elle ne comprend pas, est en manque de sa famille, à elle et puis au fil des mois, elle s’y fait peu à peu, sans arriver à faire partir cette boule au creux de son ventre, avec laquelle elle a appris à vivre et qui, au fil des années, lui a donné la sensation étrange de ne pas être à sa place, avec personne, sauf avec Attilio qui a fait d'elle sa princesse. (cinq) La gamine grandit, s’épanouit auprès d’un  frère de six ans son ainé qui n’est parfois pas heureux. Il lui sourit à chaque fois que son regard croise le sien, mais elle l’entend dans la nuit, pleurer. Dans le milieu de son adolescence, elle comprend pourquoi lorsqu’elle le surprend dans la chambre de sa mère en train de se maquiller, d’y prendre plaisir. Etre pris sur le fait le met si mal à l’aise qu’il s’effondre face à sa frangine de qui il se sent plus proche après cet évènement. Il met un moment à lui confier ses ressentis, mais il finit par lui dire qu’il ne pense pas être né dans le bon corps, qu’il ne se sent pas garçon et déclare même l’envier. (six) Etre une jeune fille n’est pourtant pas si facile.  Cinzia le comprend à ses dépens au lycée. Son petit ami s’impatientant, elle fait l’erreur de lui envoyer une photo d’elle, dénudée, avec comme seule protection, ses bras sur sa poitrine et un drap sur le bas de son ventre, cachant ses parties intimes. Fier, il envoie l’image à un pote et celle-ci fait le tour du bahut en une heure à peine. Dès le lendemain, elle vit un véritable calvaire. Sa photo est imprimée, collée sur certains casiers, dont le sien, volent dans les rues. Cinzia se montre courageuse en apparence, garde la tête haute, espère secrètement que cette histoire se fasse oublier, mais ça va de mal en pis. Son humeur se détériore aussi. C’est la descente aux enfers. Des manches longues pour cacher les traces de ses scarifications, puis des absences et c’est une tentative de suicide qui met fin à son calvaire.  Ca alerte tout le monde plus sérieusement, dont sa famille. Son frère met la pression à leur parent de la changer d’école, mais Cinzia insiste pour finir au moins l’année.  Une journée suffit à la faire changer d’avis. La fin de l’année, elle la fait chez elle, à domicile et l’année suivante, elle change de lycée. (sept) Revenir dans un établissement est difficile. Se faire de nouveaux amis l’est d’autant plus. Méfiante, il se passe des mois avant qu’elle se créé un cercle d’amis très restreint, avec qui elle ne reste pas des heures. Le fait est que dans son ancienne école, toutes les personnes en qui elle avait confiance lui ont tourné le dos. Par honte, par dégoût, ils avaient tous des raisons de ne plus lui adresser la parole et ça lui a fait tant de mal qu’elle craint qu’on l’abandonne une nouvelle fois. Heureusement, elle a son frère Attilio, qui la défend envers et contre tous, mais aussi sa nounou Clelia, qui travaille pour les Verziero depuis qu’elle a six ans et qui la prend dans ses bras dès lors qu’elle en a besoin. (huit) Et il y a Fausto. Fausto, c’est le plus proche ami de son grand frère pour qui elle donnerait tout. En partant à l’université de Naples, Attilio a fait sa rencontre et les a présentés l’un à l’autre. Fausto, c’est un jeune homme qu’elle considère d’abord comme le pote de son frère. Un peu grognon, avec un vocabulaire fleuri, qui l’agace parfois, puis il devient Fausto. Ce gars qui, lors de son premier bal de promo, lui sauve la mise en l’y accompagnant. Il aurait pu la laisser, elle et sa déception suite au lapin posé par son cavalier, mais il ne s’est pas démonté. Son regard a changé pile à cet instant. Son cœur s’est aussi mis à battre un peu plus fort lors de cette danse. (neuf) Le théâtre, une activité qu’elle découvre dans son nouveau lycée et qui lui fait du bien. Un conflit apparaît entre ses parents et elle lorsqu’elle leur avoue, à l’âge de dix-sept ans, qu’elle ne souhaite pas entrer dans une université de droit, ou de médecine et encore moins reprendre l'affaire familiale, mais dans une école de théâtre. Ils refusent de payer ses études, si bien qu’elle arrête tout et commence à travailler dans un bar, ayant pour objectif de vivre d’une passion qui lui tient à cœur. Elle joue sur les planches avec une compagnie, apprend  à se laisser aller, à s’exprimer. Il n’y a que sur scène où elle se sent bien dans sa peau, qu’elle n’a pas l’impression de déranger et de n’être plus que l’ombre d’elle-même. C’est le théâtre qui la sauve en partie. Et c’est à l’âge de dix-neuf, après une formation théâtrale, qu’elle entre dans l’académie internationale de théâtre à Rome. (dix) La distance n’est pas évidente et elle revient tous les week-end. L’ambiance devient pesante et Attilio qui commence à s’assumer en tant que femme dans le corps d’un homme en est le responsable. Il fait honte à la famille. Leur père hausse le ton un peu plus à chaque repas, exige de so fils qu’il cesse cette mascarade. Perdu, son frère ne se sent pas accepté, ne sait pas comment gérer, mais se renseigne pour une opération bien trop coûteuse pour la faire. Cinzia et lui savent très bien que les Verziero ne donneront pas un centime de leur fortune pour une telle cause. C’est après des mois de réflexion qu’elle se lance en posant en lingerie pour un magazine. Son visage, ses lèvres fines, son corps sont vendus en échange d’un salaire qui lui permet de payer des opérations chirurgicales. C’est mal vu dans son école et les réactions des garçons sont mitigées. Certains la voit comme étant inaccessible, d’autres n’hésitent pas à la considérer comme une fille facile, mais elle ne l’est pas. (onze) Sa première fois, elle l’a offert à ses dix-neuf ans, à un homme qu’elle estime beaucoup, au meilleur ami de son frère, Fausto. Il n’était pas question de s’allonger auprès de quelqu’un en qui elle n’avait pas confiance et pour qui elle ne ressentait rien. Lui, il lui était particulier. Ce souvenir l’est tout autant et reste gravé dans sa mémoire, tout comme sa frustration, cette sensation d’inachevé, suite à la fin brutale d’une relation pas encore née, pour respecter les sentiments de son frère dont le cœur bat depuis des années pour Fausto. (douze) Elle a vingt-et-un ans, lui en a vingt-sept quand la transformation débute. Et c'est cinq ans plus tard qu'Attilio devient définitivement Ilaria. Son visage se féminise, son corps se transforme, devient désirable pour les hommes qui ne la connaissent pas et dégoûtants pour les autres qui la malmènent. Cinzia demande à Fausto si, le temps qu'elle s'installe à Naples, il ne peut pas la garder auprès de lui. Elle sait que trop bien que lui-même ne comprend pas vraiment ce qui se passe, que la situation lui échappe, mais il comprend à travers le regard de Cinzia qu’ils sont vraiment dans le besoin. Et elle espère qu’à Naples, Ilaria se sentira mieux. (treize) C’est en octobre 2014, après avoir recherché activement un appartement qu’elle quitte Salerne, ville retrouvée après ses études, pour Naples. L’appartement est trop petit pour elle, mais ça lui convient pour le moment. (quatorze) Cinzia a une carte étudiante sur elle, qu’elle présente chez le coiffeur, au cinéma, dans les bars, avec une date de naissance fausse. Ca lui vaut des réductions et refusant de vieillir, ça l’arrange. Tant qu’on ne lui dit rien, ça veut dire qu’elle fait toujours vingt-quatre ans. (quinze) Elle a une peluche qui ne la quitte jamais depuis sa plus tendre enfance. Un doudou qu’elle tient de sa mère biologique, Clelia. Aussi, sur elle, elle porte un pendentif  qui la suit depuis bébé. C’est une petite clé en argent, avec son prénom gravé dessus. Elle ignore qu’elle ouvre un coffret qui renferme des photos, son acte de naissance, ainsi que quelques petites choses qui pourraient tout chambouler. (seize) Le vert, couleur de l'espoir, est sa couleur préférée. (dix-sept) Elle adore lire, mais n’a pas les moyens d’acheter des livres, alors elle en emprunte à la bibliothèque municipale. (dix-huit) Son vélo lui sert de transport en commun, mais celui-ci est souvent malmené par les voyous du coin, ou les types qui n’ont pas eu de retour à leurs avances. (dix-neuf) Elle a le vertige, ne se sent pas bien en hauteur. Pourtant, elle adore les toits et aimerait voir le monde vu d’en haut, mais si ça lui a effleuré l’esprit, la peur prend le dessus. (vingt) Elle voit son père biologique sans le savoir depuis six mois. Lui sait qui elle est, puisque Clelia lui envoie régulièrement des photos de leur fille. Santo est un client régulier du bar dans lequel elle travaille. Il boit beaucoup… trop. Cinzia s’est attachée à lui, à ses récits sur l’armée, la guerre et à chaque fois qu’il y a une embrouille, qu’il est jeté dehors, elle s’arrange, soit pour lui appeler un taxi, soit pour le raccompagner. C’est plus fort qu’elle. (vingt-et-un) Ses relations sont éphémères. Elle partage le lit d’hommes qu’elle fréquente jamais plus d’un mois. Lorsqu’elle partage un moment intime, elle a tendance à le regretter aussitôt, ce qui la met mal à l’aise. Ca provoque généralement la fin d’une relation. Rares sont les fois où ça se passe bien. Sa dernière relation plus ou moins stable date d’un an. Elle a duré deux ans, mais sa priorité pour Ilaria et la découverte de ses photographies en lingerie qu’elle ne fait plus depuis la fin des opérations de sa frangine, qu’il a appris par une personne dont elle ne connait pas le nom, ont mis des tensions dans son ménage qui a fini par prendre fin. (vingt-deux) L'un de ses collègues se montre un peu trop insistant avec elle et plus elle le repousse, plus ça semble lui plaire. Impossible de s'en défaire. (vingt-trois) Coudre, confectionner des vêtements, elle sait très bien faire, a appris auprès de sa mère qui est une styliste renommée et qui aurait aimé qu’elle suive son chemin, mais si elle est douée de ses mains et se sert de ce talent pour fabriquer elle-même ses vêtements, à défaut d’avoir l’argent pour en acheter, ce n’est pas dans ce domaine qu’elle se voyait évoluer. (vingt-quatre) Sur le bras gauche, elle a une cicatrice qui lui rappelle le couteau avec lequel elle s'est tailladée les veines, pour tenter de partir loin. (vingt-cinq) Elle raffole des fêtes, surtout celles de fin d'année. Elle est la première à décorer les pièces pour chaque occasion, à s'affubler d'un chapeau de Noël, ou se déguiser pour Halloween et embarquer ses amis avec elle. (vingt-six) La cause LGBT lui importe beaucoup, les transgenres aussi, si bien qu’elle est engagée corps et âme dans une association qui défend leur droit. (vingt-sept) C'est une grande fan de Jean-Jacques Goldman. Pour comprendre ses morceaux, elle a appris la langue française au détriment de l'anglais qu'elle comprend à peine.
ton groupe :MACCHIATOton avatar :Emma Watson




Dernière édition par Cinzia Verziero le Dim 8 Oct - 21:00, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Terenzio VerzieroLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t843-cinzia-o-elle-attend-que http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1180-cinzia-o-elle-attend-que-le-monde-change-elle-attend-que-changent-les-temps
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Luke Evans ©Ealitya
Multi-comptes : Bren, Demetrio, Erio
Messages : 250 - Points : 278

Âge : trente-neuf ans
Métier : gérant du San Calisto
Sujet: Re: Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps ( le Jeu 17 Aoû - 0:47 )
Liens de Cinziases liens par ordre alphabétique
Abel Javary - Il travaille avec elle au San Calisto, est probablement le collègue qu'elle apprécie le plus là-bas. Etre en service en sa compagnie est à chaque fois un plaisir, mais aussi un soulagement. Elle sent qu'il la soutient dans ce qu'elle entreprend, qu'il ne baisse pas les bras quant à sa carrière de comédienne. Ce qu'elle fait, elle.

Bella Martinelli  - C'est l'une de ses plus proches amies. Elle et Dafne sont les deux personnes avec qui elle n'a aucun mal à communiquer, à se confier. Même si Bella ne sort pas souvent, à cause de son fiancé jaloux que Cinzia n'apprécie pas, elles trouvent toujours un moyen de se voir pour passer un moment ensemble.

Ciro Albertelli - Agé de cinq ans lorsqu'elle est venue au monde, Ciro ne l'aimait d'abord pas beaucoup. Prématurée, durant un mois il a fallu que leur mère soit à son chevet à l'hôpital. Manquant d’attention, Ciro craignait de passer au second plan et haïssait le bébé qu’il ne souhaitait pas apercevoir. Mais le retour à la maison de sa mère avec la petite ne se passe pas si négativement. Ses doigts attrapant son index ont raison de lui. Le garçon prend alors son rôle de frère très à cœur. C’est deux ans plus tard, en 1992, qu’on lui retire ce droit. Les soucis financiers motivent leur maman à laisser Cinzia a un couple qui est apte à prendre soin d’elle. La douleur est là. Ciro est malheureux, en veut à sa mère qui ne vit pas bien sa décision. Clelia arrive cependant à convaincre le couple de travailler pour eux en tant que nounou. Ciro a toujours la possibilité de revoir sa sœur, de la prendre dans ses bras, mais c'est différent. Il en fait son amie en gardant le secret de famille. Au fil des années, ils deviennent proches, très proches. Cinzia, elle considère le garçon comme un frère, un meilleur ami, un confident et c’est réciproque. Ils sont là l’un pour l’autre, se soutiennent, se disent tout. Seulement, le poids du secret devient de plus en plus dur. Ciro, il aimerait tout lui dire.

Dafne Schiavone - Description

Dante Silva - Description

Demetrio Clarizio - Demetrio est le type multimilliardaire vers lequel Cinzia s'est tournée pour que l'association LGBT dont elle fait partie depuis deux ans soit subventionnée. Récemment, la lettre de refus lui est parvenue et elle ne comprend absolument pas pourquoi.

Elio Spinelli - Description

Fausto Acampora - C'est le meilleur ami de sa soeur Ilaria, mais pas que. Fausto, c'est l'homme qui l'a sauvée lors de son bal de promo, qui l'y a accompagnée, remplaçant son cavalier absent. Il est celui à qui elle s'est donnée, à qui elle a offert sa première fois. Le sait-il ? A l'époque, elle avait dix-neuf ans et à son âge, les jeunes filles ne sont pas souvent vierge. Elle, elle l'était, avant son passage. Fausto représente l'homme pour qui elle ressent des choses fortes, pour qui ses sentiments ne se sont jamais estompés, bien qu'elle s'est toujours efforcée de les taire, pour le bien d'Ilaria qui en est tombée amoureuse.

Jago Rossino - Description

Luce Maestri - Il était son voisin à Salerne, a été témoin de sa descente aux enfers lorsqu'elle se faisait harceler au lycée. Stefano, le responsable de la photo dispersée sur chaque téléphone portable, n'était autre qu'un ami à lui. Luce, il a été là pour la défendre lorsque des petits gars voulaient forcer son corps à être le leur. Il a été là pour empêcher un abus dans une rue déserte. Cinzia s'est sentie reconnaissante, mais surtout honteuse, coupable.

Lucia Rizzo - Description

Milena Koprivec - Description

Nato Leonelli - Le père biologique de Cinzia se sent blessé par la vie, par la guerre, les choses qu'il a vue et qui l'ont meurtri. Sa petite princesse qu'il a vu pour la première fois il y a six mois lui a donné un semblant d'espoir, mais dans son état, il ne se sent pas apte à l'épauler, lui avouer cette vérité qui lui brûle les lèvres : son identité, ce qu'il représente pour elle qui ignore tout. Alors il a demandé à Nato en août 2017 de veiller sur elle, tandis qu'il sombre petit à petit dans l'alcool et qu'elle, sa fille précieuse, le raccompagne chez lui lorsqu'il est un peu trop à l'ouest.

Tobias Spilsbury - Tobias est un client régulier du San Calisto qui lui parle parfois, se confie sur sa vie, ce qui lui arrive. Cinzia est toujours en attente de ses nouvelles aventures, en demande toujours plus, jusqu'à jouer sa curieuse. Alors, Angèle ou Thea, Thea ou Angèle ?

Vera Venezzio - Cette femme est l'idole de sa frangine Ilaria. C'est en pensant à elle que Cinzia l'a interpellé, à la fin de l'une de ses prestations, pour obtenir un autographe. Lien à faire, suite dans le sujet.


Recherchesles petits scénarios à prendre
Listing des liens recherchés.


Dernière édition par Cinzia Verziero le Dim 15 Oct - 21:50, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps ( le Jeu 17 Aoû - 0:51 )
Je ne peux pas résister à un lien avec la jolie Cinzia, donc me voici, si bien sûr tu veux de moi
Revenir en haut Aller en bas
Terenzio VerzieroLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t843-cinzia-o-elle-attend-que http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1180-cinzia-o-elle-attend-que-le-monde-change-elle-attend-que-changent-les-temps
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Luke Evans ©Ealitya
Multi-comptes : Bren, Demetrio, Erio
Messages : 250 - Points : 278

Âge : trente-neuf ans
Métier : gérant du San Calisto
Sujet: Re: Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps ( le Ven 18 Aoû - 1:01 )
Oh que oui je veux de toi @Elio Spinelli !

Citation :
J’ai mis longtemps avant de perdre ma virginité par rapport à la moyenne, en effet, c’est peu après ma majorité mondiale que j’ai passé pour la première fois, la nuit en compagnie d’une charmante femme.

Elle a perdu la sienne à l'âge de vingt-et-un an, donne de l'importance sur les relations physiques. Et je me dis qu'il a très bien pu le comprendre ? Ils pourraient être des connaissances, mais avoir failli franchir le cap, sauf que rien ne se serait passé, parce qu'il aurait vu à quel point elle n'était pas à l'aise. Au lieu de ça, ils auraient passé la nuit à se parler ? Bon c'est un lien un peu bateau, mais si ça t'inspire autre chose... *-* Ca pourrait donner lieu à un lien de meilleurs amis ? Je ne sais pas si tu as ce lien déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps ( le Ven 18 Aoû - 21:21 )
@Cinzia Verziero Elio est resté en couple avec la fille avec qui il a perdu sa virginité, pendant 4 ans et je le vois mal pour sa première relation, être tenté d'aller voir ailleurs

Mais vu que j'aime bien ton idée, je peux te proposer si tu veux, que cela se soit passé avant les 21 ans d'Elio, au final qu'au moment où ils ont failli franchir le cap, les deux ne l'avaient jamais fait. Résultat le reste de la nuit n'aura pas été leurs premières fois, mais plutôt une nuit à discuter tous les deux. Pour l'évolution de leur lien jusqu'à aujourd'hui, tu aimerais que cela reste sur le positif ou qu'entre temps ça se soit un peu dégradé ? Est-ce qu'il y a un lien précis que tu recherches ?
Revenir en haut Aller en bas
Terenzio VerzieroLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t843-cinzia-o-elle-attend-que http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1180-cinzia-o-elle-attend-que-le-monde-change-elle-attend-que-changent-les-temps
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Luke Evans ©Ealitya
Multi-comptes : Bren, Demetrio, Erio
Messages : 250 - Points : 278

Âge : trente-neuf ans
Métier : gérant du San Calisto
Sujet: Re: Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps ( le Ven 18 Aoû - 23:18 )
Ah, impossible pour moi du coup, parce qu'elle n'est pas de Naples. :) Je pensais plutôt à quelque chose de trèèèès récent, pas quelque chose qui date de longtemps. Elle est là depuis deux ans seulement.

Sinon, on peut partir sur deux meilleurs amis ? Quelqu'un qu'elle aurait rencontré un soir, en recalant un des amis d'Elio ? Son pote aurait pu lancer un pari un peu au hasard. D'ailleurs, ça pourrait être assez délicat, parce que même avec le temps, son ami (PNJ) n'aurait pas trop zappé, la critiquerait.

Tu souhaites que notre lien se soit un peu dégradé de ton côté ? Tout me convient honnêtement.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps ( le Sam 19 Aoû - 1:28 )
Si c'est durant les 2 dernières année, c'est totalement faisable, Elio n'étant plus avec son ex depuis 2011

Mais rien n'empêcher de garder l'idée et de développer le lien, après Elio a déjà une meilleure amie, mais Cinzia pourrait être de sorte de grande confidente sur sa vie privée. S'ils ont discuté toute une nuit, ça aurait pu déclencher cette amitié de cette façon.
Pour la rencontre on peut inclure les deux idées où ils se sont rencontré grâce à un ami un peu idiot et son pari stupide ( qui laisserait quelques moments délicats ), qui aurait mené à cette nuit où ils ont failli franchir le cap, mais on discuté à la place, pour se diriger vers un lien de confidence ?

Après personnellement, avec l'histoire avec son père, l'arrivée de Leana et sa grande sœur dans sa vie, niveau lien dégradé il va avoir de quoi faire, donc je ne suis pas contre du positif
Revenir en haut Aller en bas
Terenzio VerzieroLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t843-cinzia-o-elle-attend-que http://ciao-vecchio.forumactif.com/t1180-cinzia-o-elle-attend-que-le-monde-change-elle-attend-que-changent-les-temps
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Luke Evans ©Ealitya
Multi-comptes : Bren, Demetrio, Erio
Messages : 250 - Points : 278

Âge : trente-neuf ans
Métier : gérant du San Calisto
Sujet: Re: Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps ( le Lun 21 Aoû - 1:58 )
On peut partir là-dessus alors ? *_* Ca pourrait partir sur une simple amitié, ou comme tu dis, il pourrait se confier sur sa vie privée. Cinzia lui en aurait parlé aussi. Après, je me dis que... On peut jouer ça en RP pour rendre la chose intéressante et contrôler les confidences, ce qu'ils se disent ? Puis faire évoluer le lien au fil de nos sujets ? Tu en dis quoi ? A moins qu'aujourd'hui, c'est trop récent pour que ce soit possible ?

Et on reste sur du positif.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Sujet: Re: Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps ( le Mar 22 Aoû - 20:48 )
On peut largement partir là-dessus Même, comme tu le dis le faire par rp, c'est totalement possible dans la vie d'Elio en se moment, encore un peu plus avec le retour de son père en ville Puis ça serait plus intéressant de voir évoluer les révélations par rp, que de les définir ici

C'est parfait pour le positif
Revenir en haut Aller en bas
Matteo ValentiniToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://ciao-vecchio.forumactif.com/t840-je-suis-un-genie-frotte- http://ciao-vecchio.forumactif.com/t854-l-orgasme-est-une-performance-artistique-matteo
ID : (s) strawberry ; kenza
Faceclaim : nico tortorella + .nephilim (vava) & astra (signa)
Multi-comptes : sexy leonardo vesari (r. gosling)
Messages : 291 - Points : 540

Âge : thirty years old whore
Métier : without fixed job + photographer
Sujet: Re: Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps ( le Mer 23 Aoû - 7:53 )
@Cinzia Verziero On reste sur le lien dont on avait parlé ?


petit joueur I want show you every scar, whether on my skin / on my heart.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Cinzia • Elle attend que le monde change. Elle attend que changent les temps -
CIAO VECCHIO :: Partie Hors Jeu :: Archives :: Fiches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

CIAO VECCHIO :: Partie Hors Jeu :: Archives :: Fiches